Assises 2018

Montréal, le 12 juin 2018 – Soucieuse de donner l’exemple pour souligner le rôle incontournable des gouvernements locaux dans la lutte contre les changements climatiques, l’UMQ a fait un effort additionnel afin de réduire l’impact environnemental de ses Assises 2018, qui se sont tenues à Gatineau du 16 au 18 mai derniers. Pour une troisième année consécutive, elle a en effet compensé les émissions de gaz à effet de serre (GES) produites lors de l’événement par l’achat de crédits carbone éducatifs, pour un total de 2 500 $.

Cette annonce survient alors que sera présenté aujourd’hui le rapport 2017-2018 du programme de Bourse du carbone Scol’ERE en présence notamment de M. Gilles Lehouillier, maire de Lévis et membre du comité exécutif de l’UMQ.

Au cours des dernières années, l’UMQ a déployé plusieurs initiatives pour atténuer l’impact environnemental de ses assises, le rendez-vous annuel phare du milieu municipal au Québec. Alors que les municipalités posent des gestes concrets pour s’adapter aux nouvelles réalités climatiques et réduire leurs émissions de GES, il était tout naturel que l’Union poursuive également ses efforts en ce sens en soutenant un projet structurant qui permettra de financer des initiatives dans les écoles pour lutter contre les changements climatiques et sensibiliser les jeunes à l’écoresponsabilité.

Selon un rapport produit par la Bourse du carbone Scol’ERE à la demande de l’UMQ, les assises annuelles de l’Union ont généré 95 tonnes de CO2, liées aux déplacements des quelque 1 400 participants lors de l’événement. Les crédits de carbone éducatifs achetés par l’UMQ permettront de compenser les émissions de GES, par l’achat de CO2 équivalents évités, en plus de contribuer au financement d’un projet novateur privilégiant l’éducation et le passage à l’action des jeunes du Québec dans la lutte aux changements climatiques.

Rappelons par ailleurs que l’UMQ a récemment lancé, avec différents partenaires, une nouvelle plateforme en ligne sur les changements climatiques : Phare. Accessible à l’adresse phareclimat.com, il s’agit d’un outil de référence inédit destiné à tous les professionnels, décideurs, élus ou dirigeants municipaux désirant mettre en place des initiatives en matière d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques dans les secteurs de la mobilité et du transport, de l’énergie, de la gestion des matières résiduelles et de l’aménagement du territoire.