Plan municipal d’emplois

 

L’UMQ soutient les jeunes sous la protection de la jeunesse avec son projet Un pont vers demain.

 

 

 

Lancé en 2009, le projet Un pont vers demain vise une transition harmonieuse vers l’autonomie des jeunes sous la protection de la jeunesse du Québec. Ce projet reconnaît le rôle des municipalités comme agent de changement social et élève au rang des priorités la responsabilité collective de l’avenir de ces jeunes.

Le premier volet du projet se traduit par une activité de souscription dans le cadre des Assises annuelles de l’UMQ, à laquelle contribue le cabinet d’avocats Dufresne Hébert Comeau depuis 2010. Cette activité permet d’amasser une somme importante chaque année et de soutenir différents projets d’autonomie pour les jeunes des centres jeunesse, en plus de sensibiliser les élues et élus municipaux aux réalités de ces jeunes. Une région différente est choisie chaque année. À ce jour, les Fondations des centres jeunesse des régions suivantes ont reçu une bourse de 10 000 $, soit l’Outaouais, la Mauricie-Centre-du-Québec, la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine, l’Abitibi-Témiscamingue, le Bas-St-Laurent, Les Laurentides, Montréal, Québec, le Saguenay–Lac-Saint-Jean et Laval.

 

Le deuxième volet du projet consiste à développer l’employabilité de ces jeunes en leur offrant de travailler pour leur municipalité. Grâce à la collaboration de la fondation Simple Plan , en 2018 plus de 110 emplois ont été offerts dans 57 municipalités membres de l’UMQ. Ces occasions d’emploi leur permet de développer leurs aptitudes au travail en plus de leur faire découvrir le milieu municipal. Certains de ces jeunes occupent maintenant un emploi régulier au sein de leur municipalité. D’autres ont décidé de poursuivre leurs études pour pouvoir accéder à un emploi au sein de la fonction publique municipale. Enfin, les témoignages des jeunes, des gestionnaires municipaux et des intervenants des centres jeunesse sont très positifs.