SALABERRY-DE-VALLEYFIELD – Aménagement intégré de la rue Victoria et du Vieux Canal Est

Valleyfield-vieuxcanal-2014

Le projet d’aménagement intégré de la rue Victoria et du Vieux Canal Est s’inscrit à l’intérieur du Plan d’aménagement d’ensemble du centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield, approuvé en 2012, qui est l’aboutissement d’un processus de réflexion et de planification urbaine concertée. Le but visé est la création d’un pôle d’attraction régionale et d’un milieu de vie de meilleure qualité. Ce plan énonce les intérêts des citoyens et des autorités publiques pour l’aménagement harmonieux du territoire du centre-ville pour les 15 prochaines années. L’initiative s’inscrit également dans une approche de redynamisation urbaine et commerciale. Située au confluent du Fleuve St-Laurent, sur les rives du lac St-François, comptant sur son territoire la deuxième marina en importance au Québec, un site de compétition national de kayak en eau vive (rivière St-Charles), un port sur la voie maritime et un canal historique partiellement rouvert à la navigation récréative depuis peu, Salaberry-de-Valleyfield souhaite se positionner comme un lieu unique de destination et d’excursion estivale, tout en ancrant solidement sa vocation de « ville d’eau ».

Situé à l’extrémité Est du centre-ville, la rue Victoria et le Vieux Canal Est agissent désormais comme porte d’entrée de la Ville depuis l’ouverture en décembre 2012 de la nouvelle autoroute 30/530. L’arrivée de l’autoroute génère un nouvel accès vers le centre-ville, l’accroissement du flux de visiteurs et, par conséquent, de la circulation. Les habitudes d’acheminement sont donc modifiées : les résidents et visiteurs empruntent une voie d’entrée auparavant négligée. Par ailleurs, cet axe constitue le corridor qui amorce la découverte progressive des points de vue les plus intéressants du centre-ville et de la baie St-François.

Son réaménagement consiste donc à :

  • Aménager une entrée distinctive, notamment en créant une nouvelle île dans le Vieux Canal qui longe la rue Victoria et par l’implantation d’alignement d’arbres agissant comme élément signalétique vertical;
  • Rendre cette partie du Vieux Canal et cet axe plus accessibles; maximiser son utilité et son potentiel de développement par des installations à l’échelle humaine;
  • Gérer la circulation automobile de façon efficace et réduire la vitesse des automobilistes par l’aménagement d’un carrefour giratoire ainsi que la réduction de voies véhiculaires;
  • Assurer la sécurité des interfaces et favoriser l’harmonie entre les différents moyens de transports (vélo, piétons, véhicules, embarcations nautiques à propulsion humaine) en réduisant les voies véhiculaires au profit d’un espace vert bonifié incluant des sentiers piétonnier et cyclable.

Par ailleurs, les aménagements réalisés font aussi partie d’actions visant à améliorer la vitalité et la mixité du centre-ville. Ils favorisent notamment les liens entre différents secteurs du territoire, les unissant de façon sécuritaire, esthétique et durable, dont un très vieux quartier en transformation ainsi que deux nouveaux projets résidentiels en développement. Les nouvelles infrastructures encouragent la mobilité entre les quartiers ciblés et favorisent la cohésion avec le centre-ville, créant enfin un lien naturel entre la zone commerciale-institutionnelle et ces quartiers résidentiels. Ce projet prend compte des caractéristiques du milieu naturel et bâti pour mieux harmoniser les activités sur le territoire.

L’aménagement intégré de la rue Victoria et du Vieux Canal Est illustre comment on peut profiter de l’occasion de travaux « élémentaires et nécessaires » d’infrastructures pour finalement améliorer la qualité de vie, le développement économique et culturel ainsi que le cadre naturel d’un milieu urbain. Il est aussi un fier exemple de l’application d’un exercice de planification, de la capacité à réaliser des actions concrètes qui résultent d’une concertation interne et externe.Valleyfield-vieuxcanal-2014-2

L’une des forces de cette réalisation est d’avoir réussi à adapter en un seul projet divers objectifs, au lieu de dupliquer les interventions. Bref, au lieu de créer différents espaces spécifiques, il a été possible de réaliser un seul lieu qui possède à la fois les caractéristiques pour répondre aux besoins des aînés, des familles, des résidents, des visiteurs, des automobilistes, des piétons, des cyclistes, etc.

Finaliste du Mérite ovation municipal 2014