Écho de la présidence

Écho de la présidence

Partager

 

La reconnaissance du rôle des municipalités et une contribution majeure pour une relance durable et sécuritaire 

Le 25 septembre dernier, le gouvernement du Québec a annoncé une contribution de 800 millions de dollars pour le maintien des services et la relance sécuritaire dans toutes les municipalités québécoises et une aide de 1,2 milliard de dollars en soutien au transport collectif. À cela s’ajoute une réserve de 300 millions de dollars pour répondre à d’éventuels besoins qui pourraient notamment découler de la deuxième vague de la COVID-19. Les décisions quant à l’allocation de cette somme seront prises à l’hiver 2021. 

Cette annonce arrive à point nommé alors que les gouvernements de proximité sont en première ligne depuis le début de la pandémie de la COVID-19 avec les conséquences que l’on connaît et qu’ils doivent faire face à une deuxième vague de propagation du virus 

Les municipalités ont été au rendez-vous alors que la pire crise sanitaire des 100 dernières années frappait la planète. Leurs actions et leurs efforts ont été déterminants pour les entreprises et les collectivités du Québec tout au long du printemps. Ces efforts n’ont pas faibli au rythme du déconfinement du début de l’été. Au contraire, différents, les défis qu’a imposés le virus sur nos communautés ont poussé les élues et élus municipaux à faire preuve d’imagination pour assurer la continuité de certains services, notamment les camps de jour municipaux.  L’heure n’est pas encore au bilan, mais les citoyennes et citoyens ont fait part de leur satisfaction : un récent sondage Léger révèle que 83 % des Québécoises et Québécois jugent que leurs élues et élus ainsi que l’administration de leur municipalité ont bien géré la crise de la COVID-19 ! 

L’annonce du gouvernement du Québec est donc le reflet du travail des municipalités reconnu par la population, mais aussi le fruit de plusieurs mois de discussions entre l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et les gouvernements du Québec et du Canada. Elle jette les bases d’une nouvelle collaboration entre les différents paliers de gouvernement qui permettra d’offrir aux municipalités de nouveaux moyens pour qu’elles soient en mesure de continuer à contribuer à la relance économique durable et sécuritaire dans toutes les régions et d’atténuer les fortes pressions budgétaires qui pèsent sur le monde municipal. C’est aussi la reconnaissance du rôle névralgique qu’elles ont joué et qu’elles continuent à jouer. 

L’aide gouvernementale de 2,3 milliards de dollars viendra appuyer les efforts que les gouvernements de proximité ont déjà entrepris pour garantir le maintien et le respect des normes sanitaires pour l’ensemble des citoyennes et citoyens. Elle nous permettra également d’assurer le maintien des activités essentielles dans l’ensemble des secteurs de l’économie en garantissant le respect des règles sanitaires, notamment sur les chantiers de construction municipaux, et en assumant les pertes de revenus dans le transport collectif. Enfin, elle pourra aussi permettre la mise en place dans l’ensemble des régions du Québec de projets porteurs d’emplois et générateurs de richesses, qui seront adaptés à chacune de nos réalités, et qui s’appuieront sur les meilleures pratiques mises en place par le monde municipal. 

On se rappellera que dès le mois de mai 2020, grâce à l’appui des membres, nous avons dévoilé une étude rigoureuse sur la situation budgétaire des municipalités en temps de COVID-19. Cette analyse a servi de base aux discussions. Saluons à ce titre le leadership de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, madame Andrée Laforest, qui a permis d’arriver à cette annonce dans un court délai rarement observé dans nos relations tripartites. Son concours a été déterminant tout comme ceux de messieurs Justin Trudeau et François Legault, ainsi que ceux du ministre des Transports, monsieur François Bonnardel, et du ministre des Finances, monsieur Éric Girard, qui ont fait preuve d’une ouverture remarquable tout au long des discussions. 

Depuis le début de la crise de la COVID-19, les municipalités ne sont pas dos à dos. Elles travaillent coude à coude, rassemblées par leurs intérêts communs au sein de l’UMQ et respectueuses des réalités de chaque région. Cette réalité est une force et permet aujourd’hui de voir avec optimisme les immenses défis qui resteront à relever, tant et aussi longtemps que la pandémie sévira. 

Suzanne Roy

Mairesse - Sainte-Julie

Municipalités de la Métropole - Couronne Sud

Suivez-nous