Partager

Ville verte et résiliente

Publié le 23 avril 2021

L’Université du Québec à Montréal (UQAM) a annoncé la création de trois chaires de recherche en partenariat avec la Ville de Montréal et l’Arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie. Cette initiative vient confirmer avec éclat le positionnement stratégique de l’UQAM et la très haute qualité de ses contributions en matière d’environnement et d’études urbaines.

Avec ces nouvelles chaires, les décideurs peuvent compter sur la recherche de pointe, réalisée à l’UQAM, pour éclairer leurs réflexions et guider leurs actions. Comment faire des transformations de concert avec les acteurs du milieu et les citoyens? Comment procéder à une transition écologique socialement acceptable? Quelles sont les meilleures pratiques en matière de politiques urbaines? Quelle est l’importance des arbres sur la santé des populations et comment maximiser leur présence en milieu urbain? Voilà quelques-unes des questions traitées dans le cadre des activités menées par les trois chaires et nourries par l’expérience de la Ville de Montréal dans une optique de recherche partenariale, qui fait la marque de l’UQAM depuis plus de 50 ans.

Les trois chaires de recherche-innovation

L’urgence climatique demeure le défi qui définira ce siècle. Pour y faire face, des transformations sociales et écologiques sont mises à contribution. La Chaire de recherche sur la transition écologique a pour mission d’étudier et d’accompagner  les transformations des villes comme Montréal  et met l’accent sur une véritable altération sociale et écologique. Dirigés par le titulaire René Audetprofesseur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale de l’ESG UQAM, les chercheurs membres de cette chaire accompagneront des projets citoyens dans leur recherche de solutions pour une transition écologique dans leurs milieux de vie. 

La professeure au Département d’études urbaines et touristiques de l’ESG UQAM, Florence Paulhiac, est titulaire de la Chaire internationale sur les usages et les pratiques de la ville intelligente, fruit d’une collaboration internationale avec l’Institut Montpellier Management (MOMA) de l’Université de Montpellier. La Chaire repose sur un écosystème innovant pour développer une approche systémique et critique des stratégies et des impacts de la transition numérique des villes.

La Chaire de recherche sur la forêt urbaine, dont le titulaire est le professeur au Département de sciences biologiques de la Faculté des sciences de l’UQAM, Alain Paquette, a pour mission d’étudier la forêt urbaine afin de l’adapter aux changements climatiques et d’en assurer la résilience. La Chaire a pour objectif de conscientiser la population à l’importance de la forêt urbaine et de la sensibiliser au fonctionnement des arbres en milieu urbain.

Source

Suivez-nous