« Unité, autonomie, démocratie: une histoire de l’Union des municipalités du Québec »

Montréal, le 15 janvier 2019 – L’UMQ célèbre ses cent ans d’existence en 2019. L’histoire urbaine en est encore à ses balbutiements. M. Harold Bérubé, professeur agrégé au département d’histoire de l’Université de Sherbrooke, publiera le 7 mai prochain, aux Éditions du Boréal, un ouvrage inédit relatant celle de l’une des principales institutions municipales de la province, sous le titre « Unité, autonomie, démocratie: une histoire de l’Union des municipalités du Québec ». Les municipalités représentent la forme de gouvernement la plus proche des gens, liée à leurs préoccupations quotidiennes. Mais leur rôle a énormément changé en cent ans. Plus que de simples administrateurs de routes et d’aqueducs, les villes doivent aujourd’hui traiter de questions complexes comme le vieillissement de la population, la mobilité et le patrimoine culturel.

Dès sa création, le 15 décembre 1919, l’UMQ est une association laïque et libérale dont la mission est de réunir l’ensemble des municipalités de la province, d’y diffuser pratiques et savoirs liés à la gouvernance locale et, surtout, d’obtenir un rapport de force avec le gouvernement québécois. L’Union essaie de remplir sa mission malgré les soubresauts de l’histoire, les changements de gouvernement ou la construction puis le déclin de l’État-providence. Harold Bérubé explique comment se construit, à partir de ressources d’abord très limitées, un organisme non étatique constitué entièrement d’élus. On comprend mieux le rôle discret, mais central, joué par ces « créatures des provinces ».

Au fil des chapitres, on croisera des acteurs incontournables de l’histoire politique du Québec – Joseph Beaubien, Télesphore-Damien Bouchard, Louis-Alexandre Taschereau, Maurice Duplessis, Jean Drapeau, Jacques Parizeau – ainsi que des figures moins connues du monde municipal – Charles-Napoléon Dorion et Jacques O’Bready – mais non moins déterminantes. De la fin de la Première Guerre mondiale à l’aube du XXIe siècle, de l’aménagement du territoire à la gestion des matières recyclable, l’UMQ et ses membres doivent composer avec la récurrence mais aussi l’émergence d’enjeux locaux qui acquièrent une dimension globale. Plus que l’histoire d’une institution, c’est un siècle d’histoire du monde municipal québécois qui est mis en relief.

L’ouvrage sera disponible dès le 7 mai prochain et est disponible en précommande dès maintenant (pour en savoir plus, consultez le site Web des Éditions du Boréal). M. Harold Bérubé viendra par ailleurs présenter le fruit de ses recherches sur l’histoire de l’UMQ le 9 mai prochain au Centre des congrès de Québec, à l’occasion du déjeuner des délégués dans le cadre des Assises 2019 de l’Union.