Transport aérien régional
Le leadership de l’UMQ a porté ses fruits

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gaspé, le 20 juillet 2018 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) se réjouit des annonces faites aujourd’hui par le Gouvernement du Québec concernant le transport aérien régional. Les nouvelles mesures répondent aux problèmes ciblés par l’UMQ au cours des dernières années notamment sur les besoins en immobilisation des aéroports municipaux et les prix des billets d’avion.

Le 2e Vice-président de l’UMQ, président du Comité sur le transport aérien de l’UMQ et maire de Gaspé, monsieur Daniel Côté, était heureux d’accueillir pour l’occasion la ministre déléguée aux Transports, madame Véronyque Tremblay, à l’aéroport Michel-Pouliot de Gaspé. « Le nouveau programme pour les infrastructures aéroportuaires municipales était attendu depuis fort longtemps et vise l’ensemble des équipements et installations nécessaires pour opérer un aéroport. Dans les prochaines années, nous pourrons bénéficier d’aéroports municipaux attractifs et sécuritaires pour les passagers et les transporteurs. Grâce au travail de l’UMQ, les aéroports sont maintenant reconnus comme de réels vecteurs de développement économique », a souligné monsieur Côté.

L’UMQ est particulièrement satisfaite de la création du programme d’aide québécois pour les infrastructures aéroportuaires régionales, qui comprend une enveloppe de 100 millions sur cinq ans, et de l’amélioration du programme de réduction des tarifs aériens, qui comprend de nouvelles régions éligibles ainsi que des remboursements bonifiés pour les voyageurs.

Rappelons que l’UMQ n’a ménagé aucun effort au cours des deux dernières années pour trouver des solutions au transport aérien régional. Elle a organisé, en 2016, une conférence municipale sur l’avenir du transport aérien en région en plus de documenter la problématique par le biais de deux études sur les prix des billets d’avion et sur les besoins en immobilisations des aéroports régionaux. L’UMQ a également rencontré une vingtaine d’intervenants et réalisé, en janvier 2018, une mission économique à Toronto et à Calgary auprès des transporteurs aériens.