Tournée des régions du président de l’UMQ au Bas-Saint-Laurent
2018 : De la parole aux actes!

Rimouski, le 21 juin 2018 – Le président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson, a poursuivi aujourd’hui au Bas-Saint-Laurent sa tournée des régions sur le thème « 2018 : De la parole aux actes » en présence du maire de Rimouski, monsieur Marc Parent, du président du caucus régional de l’UMQ pour le Bas-Saint-Laurent et maire de Matane, monsieur Jérôme Landry, ainsi que de plusieurs élues et élus municipaux de la région du Bas-Saint-Laurent.

Cette tournée, qui s’arrêtera dans plus d’une trentaine de municipalités de toutes les régions d’ici la mi-septembre, vise à présenter aux élues, élus et partenaires socioéconomiques la plateforme municipale lancée lors des Assises 2018 de l’UMQ.

« L’UMQ va faire campagne pour que les enjeux municipaux fassent partie de l’autre campagne, en vue des élections du 1er octobre prochain au Québec. Elle a identifié quatre grands enjeux auxquels il faut s’attaquer en priorité : l’autonomie, la mobilité, la fiscalité et l’occupation du territoire. L’UMQ invite les candidates et les candidats à l’élection générale du 1er octobre prochain à discuter de ces enjeux et de prendre position sur les 13 propositions contenues dans la plateforme », a déclaré Monsieur Cusson.

« La Ville de Rimouski adhère aux priorités énoncées dans la plateforme municipale de l’UMQ et, plus particulièrement, l’occupation du territoire. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous tenons cette conférence de presse dans le restaurant de Colombe Saint-Pierre, grande défenderesse de l’occupation du territoire qui, avec acharnement et détermination, supporte nos producteurs locaux afin qu’ils puissent maintenir vivante leur entreprise locale. Comme gouvernements de proximité, il est essentiel que nous disposions de tous les moyens et outils nécessaires pour assumer nos responsabilités et offrir à nos citoyennes et citoyens les services dont ils ont besoin », a ajouté Monsieur Parent.

« La Ville de Matane fait sienne les revendications de l’UMQ à l’aube de la campagne électorale, d’autant qu’il est important de diversifier nos sources de revenus, comme nous le faisons à titre de partenaire dans le secteur éolien, qui génère des retombées fiscales pour la Ville de Matane de 500 000 $ par année. Nous sommes fiers que le président de l’UMQ puisse se familiariser avec cet important outil économique », a affirmé Monsieur Landry.

Rappelons qu’à l’occasion des Assises 2018, les chefs des principales formations politiques se sont tous engagés à transférer un point de la taxe de vente du Québec (TVQ) aux municipalités, l’équivalent de 1,6 milliard $. Le premier ministre du Québec est allé encore plus loin en signifiant son intention de réformer en profondeur la fiscalité municipale, en payant notamment la totalité des compensations tenant lieu de taxes foncières sur les immeubles gouvernementaux et en révisant le partage des redevances sur les ressources naturelles.

La tournée culminera le 14 septembre prochain avec la tenue du Sommet municipal. Ce rendez-vous phare, auquel participeront les chefs des principales formations politiques québécoises, donnera aux partis l’occasion de présenter leur vision des relations Québec-gouvernements de proximité et de préciser leurs engagements envers le milieu municipal.

Pour plus d’informations sur la plateforme municipale et la tournée régionale 2018 du président, visitez le site plateformemunicipale.umq.qc.ca.