Partager

Suspension des liaisons aériennes régionales d’Air Canada –
Mise en place d’une cellule de crise

Publié le 2 juillet 2020

Montréal, le 2 juillet 2020 — L’Alliance de l’industrie touristique du Québec (AITQ), la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), le Réseau québécois des aéroports (RQA) et l’Union des municipalités du Québec (UMQ) annoncent aujourd’hui la création d’une cellule de crise pour trouver à court terme des solutions durables pour le transport aérien régional.

En mode urgence, la cellule de crise se réunira plusieurs fois au cours des prochaines semaines pour rencontrer les transporteurs aériens qui desservent déjà les régions et pour évaluer différents modèles d’affaires. Le dialogue sera ouvert avec le ministre fédéral des Transports, l’honorable Marc Garneau, et le ministre des Transports du Québec, monsieur François Bonnardel.

« Dans les dernières années, l’Alliance a martelé qu’afin d’assurer la compétitivité du Québec, le développement de l’accès aérien était fondamental, et ce, pour que les touristes, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs puissent découvrir l’ensemble du territoire. Les visiteurs doivent pouvoir accéder à des modes de transport fiables, fluides, sécuritaires et abordables pour favoriser l’accès aux expériences touristiques offertes partout au Québec. Il est donc impératif, pour l’essor de l’industrie touristique, que le développement de l’accès, incluant aérien, soit au cœur des discussions économiques », a indiqué monsieur Martin Soucy, président-directeur général de l’AITQ.

« Le transport aérien est une nécessité absolue pour le développement économique régional. Si l’on veut que nos entreprises puissent se développer et prospérer partout au Québec, il est essentiel de trouver rapidement des solutions. La mise sur pied de cette cellule de crise est un message fort de plusieurs acteurs pour souligner l’urgence d’agir », a souligné monsieur Charles Milliard, président-directeur général de la FCCQ.

« Faisant le lien entre l’industrie du transport aérien et les territoires du Québec auxquels contribuent les aéroports, le Réseau québécois des aéroports s’engage avec détermination dans cette démarche volontaire et collaborative. L’opportunité est belle de faire table rase et d’imaginer le futur autrement ensemble », a ajouté madame Anne Morin, présidente du RQA.

« On rallie nos forces aujourd’hui pour trouver des solutions pérennes. Tout est sur la table. On veut des solutions maintenant, pour une mise en place dès cet automne. C’est ambitieux, mais c’est une question de vitalité et de survie pour nos régions. Ce n’est pas le temps de se lancer la balle, chaque acteur a un rôle à jouer », a conclu monsieur Daniel Côté, premier vice-président de l’UMQ, président du Comité sur le transport aérien de l’Union et maire de Gaspé.

La première rencontre de la cellule de crise aura lieu en début de semaine prochaine.

Suivez-nous