Partager

Station du REM à l’aéroport international Montréal-Trudeau

Publié le 16 avril 2021

Le ministre des Transports, l’honorable Omar Alghabra, la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Catherine McKenna, le leader du gouvernement à la Chambre des communes et lieutenant du Québec, l’honorable Pablo Rodriguez, le ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, M. Pierre Fitzgibbon, la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, et le président-directeur général de la Banque de l’infrastructure du Canada, M. Ehren Cory, ont fait l’annonce d’un investissement global de 500 millions de dollars pour appuyer Aéroports de Montréal et permettre la construction de la station du REM à l’aéroport international Montréal-Trudeau.

La construction de la station du REM, un projet estimé à 600 millions de dollars, sera mené par Aéroports de Montréal et recevra une contribution financière des partenaires suivants :

  • Transports Canada investit jusqu’à 100 millions de dollars dans le cadre d’un programme qui vise à aider les grands aéroports, comme annoncé dans l’Énoncé économique de l’automne en novembre 2020;
  • le gouvernement du Québec, par l’intermédiaire d’Investissement Québec, octroie un prêt d’un montant maximal de 100 millions de dollars à Aéroports de Montréal;
  • la Banque de l’infrastructure du Canada fournit un prêt d’un montant maximal de 300 millions de dollars qui s’ajoute à l’investissement précédent de 1,3 milliard de dollars qu’elle avait versé pour le projet du REM;
  • Aéroports de Montréal fournit jusqu’à 100 millions de dollars en plus de procéder au remboursement des prêts consentis par la Banque de l’infrastructure du Canada et le gouvernement du Québec.

L’aéroport international Montréal-Trudeau joue un rôle important dans l’économie montréalaise et dans la vie des Montréalais. La station de l’aéroport est un élément fondamental de la vision du REM depuis les débuts du projet. Ce projet permettra d’établir un lien pratique et un service fluide entre l’aéroport et le réseau de transport en commun de Montréal. Il bénéficiera aussi à toute la grande région de la métropole, que ce soit par une amélioration de la mobilité, des liens et du service ou par une contribution aux efforts du Québec et du reste du Canada pour atténuer la menace que posent les changements climatiques.

Source

Suivez-nous