Partager

Conciliation travail-vie professionnelle dans le cadre des instances judiciaires

Publié le 14 juillet 2022

En juin dernier a été conclue une nouvelle déclaration de principe sur la conciliation travail-vie professionnelle dans le cadre des instances judiciaires. L’entente a été signée par l’honorable Manon Savard, juge en chef à la Cour d’appel du Québec, l’honorable Lucie Rondeau, juge en chef de la Cour du Québec, l’honorable Marie-Anne Paquette, juge en chef de la Cour supérieure du Québec, l’honorable Claudie Bélanger, juge en chef adjointe de la Cour du Québec, responsable des cours municipales, et la bâtonnière du Québec, Catherine Claveau.

Cette déclaration fait suite aux ententes conclues en 1995 et en 2010, dans lesquelles les institutions signataires ont convenu de s’engager à faciliter la conciliation d’obligations personnelles et professionnelles dans le cadre de l’exercice de la profession.

L’entente nouvellement signée reflète l’évolution de la composition de la cellule familiale. Ainsi, les signataires s’assurent aujourd’hui que leurs engagements sont en phase avec cette évolution et les attentes des différents intervenants du système judiciaire.

Le texte intégral de la déclaration est disponible en ligne en cliquant ici.

Suivez-nous