Partager

Saint-Laurent remporte un prix d’excellence de l’Association des architectes paysagistes du Canada

Publié le 1 juin 2021

Saint-Laurent se réjouit du prix d’excellence décerné à son corridor de biodiversité par l’Association des architectes paysagistes du Canada (AAPC) dans la catégorie Planification et analyse.

C’est le second prix national remporté par ce projet après celui obtenu en février 2020 en design urbain remis conjointement par l’Institut royal d’architecture du Canada, l’Institut canadien des urbanistes et l’Association des architectes paysagistes du Canada. Cette nouvelle reconnaissance vient confirmer l’excellence du travail accompli par les firmes civiliti, LAND Italia, Table Architecture et Biodiversité Conseil qui ont élaboré le plan d’aménagement du corridor de biodiversité de Saint-Laurent.

Cette année, 14 projets ont reçu un prix national de l’AAPC. Les projets primés représentent des exemples éminents de la pratique de l’architecture de paysage au Canada. Ils illustrent la diversité des champs d’intervention des architectes paysagistes et leur remarquable contribution au façonnement et à l’évolution du cadre de vie des collectivités.

À propos du corridor de biodiversité

Rappelons que le corridor de biodiversité est un projet très ambitieux qui engage Saint-Laurent sur plus de 20 ans. Ainsi, à terme, le corridor s’étendra sur un territoire d’environ 450 hectares, passant par des secteurs industriels, commerciaux et résidentiels. La vision novatrice de ce projet a été élaborée dans le cadre d’un plan directeur d’aménagement présenté le 22 mai 2019 par les firmes citées plus haut. Il a déjà attiré l’attention de spécialistes internationaux lors de sa présentation en Chine en novembre 2019 à la 5e édition de la Biennale de design de Wuhan.

Ce plan directeur de 180 pages a nécessité près d’un an de travail de la part des quatre firmes retenues à la suite d’un concours national d’architecture de paysage pluridisciplinaire. Son originalité réside notamment dans le fait d’allier architecture de paysage, architecture urbaine, environnement, biodiversité, écologie, culture, art et développement social.

Le corridor reliera les noyaux de biodiversité déjà existants à Saint-Laurent tels que le boisé du parc Marcel-Laurin, le boisé Cavendish–Raymond-Lasnier–Beaulac–Poirier, les parcs-nature du Bois-de-Liesse et du Bois-de-Saraguay ainsi que le ruisseau Brook. Il permettra de restaurer leur connectivité à l’aide d’aménagements favorisant le déplacement de la flore, de la faune et, bien sûr, des humains.

La première phase autour des Ateliers municipaux de l’arrondissement, au croisement des boulevards Cavendish et Poirier, devrait être inaugurée prochainement.

Source

Suivez-nous