Le ROBVQ lance le projet Rés-Alliance

Québec, le 20 mars 2017 – Le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) a lancé le projet Rés-Alliance, dont l’objectif est de créer une vaste communauté de pratique en adaptation aux changements hydroclimatiques. Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), David Heurtel, a confirmé un soutien financier au projet totalisant 500 000 $. 

Le ROBVQ soutiendra, sur une période de trois ans (2017 à 2020), huit communautés faisant face à des défis importants en matière d’inondations des zones habitées et d’érosion. « Celles-ci seront amenées à se doter d’un plan d’adaptation et à en amorcer la mise en œuvre », explique Marie-Claude Leclerc, directrice générale au ROBVQ. Pour ce faire, elles seront accompagnées par leur organisme de bassins versants (OBV) et bénéficieront d’outils développés par le ROBVQ et une dizaine de partenaires scientifiques aussi impliqués dans le projet. « Ces communautés, dites leaders, partageront leurs expériences avec d’autres communautés aux prises avec des problématiques similaires, qui pourront ainsi leur emboîter le pas », souligne madame Leclerc.

Les huit collectivités leaders sont issues de différentes régions du Québec : Gaspésie, Charlevoix, Chaudière-Appalaches, Portneuf, Estrie, Centre-du-Québec et Montérégie. Les représentants de deux d’entre elles étaient présents lors du lancement et ont signé leur formulaire d’engagement, officialisant leur adhésion à la Rés-Alliance. Le maire de Beauceville, Luc Provençal, s’est ainsi engagé à partager leurs connaissances et leurs expériences en matière de gestion des inondations, à établir un calendrier de mise en œuvre de leur implication, ainsi qu’à investir les ressources nécessaires pour assurer le succès de leur démarche. Daniel Dion, maire de la Ville de Saint-Raymond, a de son côté confirmé son intention de poursuivre la démarche de gestion intégrée des risques d’inondations déjà amorcée par la municipalité.

À l’instar de Beauceville et Saint-Raymond, le ROBVQ invite l’ensemble des collectivités du Québec aux prises avec des inondations, des crues subites, des débâcles printanières dévastatrices, l’érosion de leurs berges ou la sédimentation de leurs réservoirs d’eau potable, à se joindre à la Rés-Alliance. « Plus il y aura de communautés qui participeront au projet, plus les échanges seront riches en expériences et en solutions d’adaptation », fait valoir madame Leclerc.

Pour joindre la Rés-Alliance, les municipalités et communautés intéressées doivent signer un formulaire les engageant à entreprendre une action ou encore une démarche complète d’adaptation. Elles trouveront toutes les informations nécessaires sur le site Internet du projet : https://robvq.qc.ca/resalliance.