Partager

Réunion du Caucus des maires des grandes villes de la FCM

Publié le 1 juin 2021

Image

Don Iveson, maire d’Edmonton et président du caucus des maires des grandes villes (CMGV) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), a émis la déclaration suivante lors de la réunion du CMGV hier.

« Alors que tous les ordres de gouvernement du Canada continuent d’assurer la sécurité de la population durant la pandémie, le caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) s’est réuni au lancement du congrès annuel 2021 de la FCM pour discuter du rôle que joueront les villes dans la relance économique du pays.

« Le caucus a été très heureux de rencontrer la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, et d’examiner avec elle les moyens de maximiser les nouveaux investissements dans le logement pour stimuler la relance. Le logement abordable est l’un des problèmes qui préoccupent le plus les Canadiens actuellement. Tous les ordres de gouvernement doivent travailler ensemble afin de veiller à ce que nos travailleurs de première ligne, nos travailleurs de la santé, nos infirmières et tous les autres travailleurs à faible et à moyen revenus puissent avoir accès à des habitations abordables, incluant des logements locatifs abordables. L’Initiative pour la création rapide de logements, mise en œuvre récemment par le gouvernement fédéral afin de créer des logements permanents pour nos citoyens les plus vulnérables, représente un important premier pas. Nous avons salué ces investissements, ainsi que l’aide financière supplémentaire d’urgence fournie au programme de lutte contre l’itinérance Vers un chez-soi. Les villes sont prêtes à transformer ces nouveaux fonds en résultats concrets dès maintenant.

« Bien outillées, les villes sont des moteurs de relance économique et des bâtisseurs. Notre collaboration avec le gouvernement fédéral au cours de la dernière année a produit des résultats tangibles pour les gens partout au pays. Le soutien que les villes ont reçu pour leurs budgets opérationnels par l’entremise de l’Accord sur une relance sécuritaire leur a permis de gérer les graves menaces qui pesaient sur les services essentiels.

« Grâce aux nouveaux investissements dans les transports collectifs, l’expansion des réseaux devient une pièce maîtresse de la relance nationale et fait aussi désormais partie des objectifs fédéraux financés de manière permanente. Le doublement du transfert du Fonds de la taxe sur l’essence pour une année assure directement aux municipalités les moyens nécessaires pour lancer davantage de projets d’infrastructure créateurs d’emplois, qui favoriseront la relance et amélioreront la qualité de vie.

« Le caucus rencontrera également aujourd’hui Ehren Cory, le chef de la direction de la Banque de l’infrastructure du Canada. Dans l’objectif de relancer notre économie, nous explorerons des moyens novateurs de mettre à profit les investissements de la Banque pour appuyer des projets d’infrastructures majeurs qui créeront des emplois et renforceront nos villes, comme le passage à des autobus peu polluants ou à zéro émission.

« Dès le tout début, les villes ont été des partenaires indispensables dans la lutte contre la pandémie, et les leaders municipaux ont travaillé comme jamais auparavant pour assurer la santé et la sécurité des citoyens. Cependant, cette pandémie n’a pas encore été maîtrisée, et notre grande priorité demeure d’aider les Canadiens tant qu’elle durera. D’une seule et même voix, les membres du caucus ont aussi voulu exprimer leur soutien au mouvement À ton tour d’agir/This Is Our Shot, qui vise à remplacer l’hésitation face à la vaccination par la confiance, pour que nous mettions fin à cette pandémie, tout le monde ensemble. Tout en continuant d’affronter les défis amenés par cette crise, les villes sont prêtes à jouer un rôle déterminant dans notre prochain défi commun : remettre notre économie sur ses rails. »

« Enfin, le caucus a discuté de la tragique découverte des dépouilles de 215 enfants sur l’ancien site du pensionnat autochtone de Kamloops et en tant qu’élus municipaux, nous nous sommes engagés à prendre d’autres mesures pour poursuivre les objectifs de la Commission de vérité et de réconciliation du Canada. Le caucus a remarqué la récente augmentation des activités antisémites et, en tant que groupe, nous condamnons les actes racistes et haineux sous toutes leurs formes. Le caucus s’est engagé à discuter de l’enjeu critique de l’élimination de la haine antisémite au Canada et d’une éventuelle action coordonnée lors d’une prochaine réunion du CMGV. »

Source

Suivez-nous