Réunion du Caucus des municipalités de centralité de l’UMQ
2018 : De la parole aux actes!

Lévis, le 1 février 2018 – Réunis aujourd’hui à Lévis, plus d’une trentaine de maires et mairesses du Caucus des municipalités de centralité de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) ont discuté des enjeux prioritaires pour 2018 avec le président de l’UMQ et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson. Trois grands enjeux ont été mis sur la table : la fiscalité et les finances municipales, le transport et la mobilité et le développement local et régional.

« Je consulte tous les membres de l’UMQ pour bâtir notre plateforme municipale 2018 en vue des élections provinciales de l’automne prochain. Cette consultation culminera le 14 septembre 2018 lors du Sommet municipal à Québec. Les enjeux financiers et fiscaux sont importants pour les municipalités de centralité. Les en-lieux de taxes sont un enjeu important pour elles », a déclaré le président de l’UMQ.

Le gouvernement du Québec doit payer ses taxes foncières

Par équité envers les contribuables fonciers et afin que les municipalités aient la capacité financière d’offrir des services de qualité, le caucus trouve important que le gouvernement paie la totalité de ses taxes foncières. Soulignons que les compensations tenant lieu de taxes ne couvrent que les trois quarts des sommes dues aux municipalités par le gouvernement.

Développement économique des régions

Plusieurs enjeux ont été mis en lumière, entre autres les redevances sur les ressources naturelles, le maintien des services gouvernementaux dans les municipalités de centralité et la régionalisation de l’action gouvernementale.

Partage des revenus du cannabis

Considérant que la légalisation du cannabis aura des impacts locaux importants, l’UMQ demande au ministre des Finances de convenir d’une entente de partage des revenus fiscaux avec les municipalités d’ici la fin de février et d’en faire l’annonce dans le budget provincial.

Élections au sein du caucus des municipalités de centralité

Monsieur Jean-Maurice Matte, maire de Senneterre, a été élu comme représentant au conseil d’administration de l’UMQ et président du Caucus. Il a déclaré : « Je remercie mes collègues de leur confiance. Les municipalités de centralité sont des pôles de développement économique importants qui contribuent au dynamisme de nos régions. Le caucus entend être particulièrement actif au cours des prochains mois pour le développement durable de nos collectivités. »