Partager

Retour progressif du personnel des entreprises du secteur privé dans les édifices à bureaux

Publié le 16 juillet 2020

Dès le 18 juillet prochain, les employeurs privés, dont le personnel travaillait à domicile, pourront autoriser un retour de leurs effectifs avec un taux d’occupation pouvant atteindre un maximum de 25 % par entreprise. À noter que ce 25% est un maximum, et non pas un objectif à atteindre.

Soulignons toutefois que le télétravail est toujours une mesure fortement encouragée pour les activités qui peuvent se poursuivre à distance. Les entreprises qui souhaitent un retour des effectifs sur le lieu de travail doivent mettre en place les mesures sanitaires préconisées dont le respect de la distanciation sociale de 2 mètres entre les individus afin de protéger la santé des employés et de la population.

Le taux d’occupation de 25 % pourrait être augmenté graduellement au cours des prochains mois selon l’évolution de la situation de la pandémie au Québec.

Par ailleurs, le port du couvre-visage sera obligatoire dans toutes les aires communes d’établissement, notamment ceux d’édifices à bureaux, comme les halls d’entrée, les ascenseurs et les corridors, puisque la distanciation physique de deux mètres n’y est pas possible.

Pour les employés qui effectueraient un retour au travail, il est suggéré de privilégier ceux qui doivent offrir un service direct à la clientèle ainsi que ceux qui ne disposent pas des conditions organisationnelles ou familiales favorables au télétravail.

Différentes mesures usuelles devront être en place pour assurer un retour sécuritaire pour le personnel, notamment lors de la fréquentation d’espaces communs.

Le taux d’occupation se définit comme le nombre d’individus d’une entreprise présents à un moment donné dans un édifice par rapport à la capacité totale d’occupation de l’entreprise dans l’édifice en question. Mentionnons que des exceptions au taux d’occupation plafond de 25 % pourraient s’appliquer afin de ne pas causer de bris de service impliquant des travailleurs dont la présence est essentielle, ou encore dans le cas d’immeubles dont l’application des règles sanitaires pourrait permettre un taux d’occupation sécuritaire plus élevé.

Source: https://www.newswire.ca/fr/news-releases/pandemie-de-la-covid-19-retour-progressif-du-personnel-des-entreprises-du-secteur-prive-dans-les-edifices-a-bureaux-833579814.html

Suivez-nous