Partager

Requalification de lieux de culte patrimoniaux

Publié le 14 avril 2021

Image

La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, a annoncé l’octroi d’une somme de près de 1,8 M$ pour la réalisation de 22 projets de requalification de lieux de culte patrimoniaux.

Appel de projets 2020-2021

Une somme de 1 146 440 M$ est attribuée dans le cadre du deuxième appel de projets 2020-2021 du Programme visant la requalification des lieux de culte excédentaires patrimoniaux annoncé en septembre dernier.

Les demandeurs de 15 projets en phase d’incubation et de planification, qui correspond au volet 1 du Programme, bénéficieront ainsi d’une aide financière totale se chiffrant à 323 748 $ et pourront effectuer une nouvelle demande pour financer de nouvelles études une fois que l’aide initiale aura été épuisée.

Par ailleurs, 2 projets obtiendront un soutien total de 822 692 $ dans le cadre du volet 2 du Programme, qui a pour objectif spécifique de faciliter la transition des lieux de culte patrimoniaux excédentaires vers de nouveaux usages en lien avec les besoins des communautés, tout en favorisant la conservation et la mise en valeur de leurs caractéristiques patrimoniales. Ces 2 projets avaient été admis dans l’incubateur de projet à requalification (volet 1 du Programme), lors du premier appel de projets.

Appel de projets 2019-2020

Une bonification de 70 092 $ est également octroyée à 2 projets qui avaient été admis dans l’incubateur à projet de requalification en 2019-2020 (l’église de l’Assomption-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie ainsi que les églises Sainte-Victoire et Sainte-Famille). De plus, 3 projets (églises de Saint-Ubalde, de Saint-Philippe et Saint-Jacques ainsi que de Saint-Mathieu) ayant déjà fait l’objet d’un accord de principe recevront un soutien supplémentaire totalisant 555 512 $.

Rappelons que le Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux, doté d’une enveloppe de 15 M$ pour l’année 2020-2021, a été annoncé par la ministre de la Culture et des Communications le 20 juillet 2020.

Source

Suivez-nous