Partager

Régions branchées

Publié le 22 mai 2020

Le gouvernement du Québec dévoile les 66 projets retenus au terme de l’appel de projets Régions branchées, annoncé en octobre 2019. Ceux-ci donneront accès à un service Internet haut débit de qualité et à un prix comparable à ceux proposés en milieu urbain à plus de 60 000 foyers.

Les projets retenus sont répartis dans 11 régions du Québec, soit celles du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Capitale-Nationale, de la Mauricie, de l’Estrie, de l’Outaouais, de la Chaudière-Appalaches, de Lanaudière, des Laurentides, de la Montérégie et du Centre-du-Québec. La contribution gouvernementale versée pour permettre la réalisation des projets est estimée à 150 millions de dollars.

L’appel de projets Régions branchées vise à appuyer l’implantation d’infrastructures de télécommunications dans les zones partiellement desservies. Il constitue le premier volet d’un plan de déploiement ayant pour objectif de fournir un accès à des services Internet haut débit à tous les foyers, entreprises et organismes situés dans l’ensemble des régions du Québec.

Les deux autres volets de ce plan de déploiement sont :

  • l’appui du gouvernement du Québec aux promoteurs de projets déposés dans le cadre de l’appel de projets du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), lequel se terminera le 1er juin prochain;
  • l’appel de projets réalisé conjointement par le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral, qui sera lancé au cours de l’été 2020.

Une fois les projets de ces programmes réalisés, tous les foyers québécois auront accès à Internet haut débit.

Par ailleurs, pour accélérer le déploiement de services d’accès à Internet haut débit dans tous les foyers du Québec, une table de coordination réunissant Hydro-Québec, Bell Canada, Télébec, Telus et le ministère de l’Économie et de l’Innovation a été formée. Cette table vise notamment à accélérer le traitement des demandes d’accès aux infrastructures de soutènement de télécommunications logées par des tiers autres que ces propriétaires.

Pour en savoir plus

Suivez-nous