Réforme des programmes de voirie locale
Une modernisation longtemps souhaitée par l’UMQ

Sainte-Ursule, le 29 mai 2018 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) accueille positivement la réforme de l’aide à la voirie locale annoncée aujourd’hui par le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, monsieur André Fortin, à la suite d’une vaste tournée de consultations régionales menée au cours des derniers mois auprès du milieu municipal.

« La refonte et la bonification de 50 millions $ annuellement des programmes d’aide à la voirie locale s’inscrivent tout à fait dans l’esprit du rapport Perrault. On réduit le nombre de programmes, on simplifie la reddition de comptes, on abolit des exigences, on réduit le nombre de documents à produire, on raccourcit les délais, on clarifie les normes. Cette démarche fait également écho à la loi sur les gouvernements de proximité, en reconnaissant l’autonomie municipale et en faisant confiance aux élues et élus municipaux », a déclaré monsieur Joé Deslauriers, maire de Saint-Donat et vice-président du Caucus des municipalités locales de l’UMQ.

Rappelons que le rapport du Groupe de travail sur la simplification de la reddition de comptes des municipalités (rapport Perrault), déposé en 2015, comprenait des recommandations spécifiques visant à simplifier, regrouper et optimiser les programmes d’incitation financière du gouvernement du Québec destinés aux municipalités.

Les municipalités gèrent 92 000 kilomètres de routes, rues et chemins locaux, qui contribuent à une occupation dynamique du territoire en favorisant  les liens entre citoyennes et les citoyens, en facilitant les échanges et en stimulant l’économie. Au cours des dernières années, le réseau routier local a connu un déficit d’entretien, nécessitant aujourd’hui des investissements majeurs. Pour l’UMQ, il était donc primordial que les programmes soient simplifiés, mais aussi bonifiés et indexés.