Partager

Québec interdit la vente de véhicules à essence après 2035

Publié le 7 octobre 2021

En présentant le projet de loi no 102 à l’Assemblée nationale ce mardi, le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, propose d’interdire la vente de véhicules à essence après 2035, conformément au Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030). Le projet de loi comprend aussi des modifications dans plusieurs autres secteurs d’intérêt pour la population, notamment l’utilisation des pesticides, la sécurité des barrages, le contrôle exercé par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) pour faire respecter les lois en matière d’environnement et les autorisations pour les travaux d’exploration minière à impacts.

L’interdiction de vendre des véhicules à essence après 2035 confirme le rôle de leader du Québec dans la lutte contre les changements climatiques, celui-ci franchissant une nouvelle étape pour réduire significativement nos émissions de GES. Le gouvernement du Québec confirme ainsi clairement que c’est l’électrification complète des véhicules légers qui est l’objectif à long terme.

Source

Suivez-nous