Projet d’écoquartier à la Ville de Rivière-du-Loup

Rivière-du-Loup, le 19 décembre 2018 – Une aide financière de 221 182,15 $ est accordée à la Ville de Rivière-du-Loup, dans le cadre du programme ClimatSol-Plus – volet 1, pour réhabiliter un terrain contaminé et pour dynamiser le milieu urbain existant par de meilleures pratiques en matière d’aménagement du territoire.

C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, M. Denis Tardif, au nom de la ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme MarieChantal Chassé. Cette contribution financière au projet de construction d’un écoquartier comportant des logements abordables, à Rivière-du-Loup, représente 53 % du coût des travaux admissibles, estimé à 411 481 $.

Le volet 1 du programme ClimatSol-Plus est financé par le Fonds vert par l’entremise du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Ce volet favorise l’intégration de mesures contribuant à augmenter la résilience du milieu urbain aux changements climatiques, à réduire les émissions de gaz à effet de serre associées aux projets de développement et à mettre en valeur les terrains contaminés.

Par ailleurs, le suivi des sols contaminés étant un enjeu important pour le Ministère, celui-ci exige maintenant, dans le cadre de l’application du programme ClimatSol-Plus, que les participants utilisent un système de traçabilité des mouvements de sols contaminés qui seront transportés lors des projets de décontamination. Cette mesure vise à s’assurer que des sols contaminés ne se retrouvent pas dans des lieux non autorisés, et ce, afin d’éviter des impacts néfastes sur la santé et l’environnement.

« Cette subvention permettra de compléter la décontamination du site qui accueillera un projet d’écoquartier novateur. Nous poursuivrons ensuite la préparation des plans et devis en 2020 pour une réalisation, selon la demande, à partir de 2021. Du point de vue environnemental, il s’agit d’un projet aux bénéfices multiples : décontamination d’un terrain de grand potentiel au centre-ville, afin de mettre en place un écoquartier comprenant entre autres des logements abordables, ce qui permettra notamment de densifier le cœur de Rivière-du-Loup, au bénéfice de la vie urbaine et de nos commerçants locaux. »

Sylvie Vignet, mairesse de la Ville de Rivière-du-Loup