Programme Réfection et construction des infrastructures municipales : Québec octroie plus de 2,2 M$ à Deux-Montagnes

Deux-Montagnes, le 30 août 2019 – Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, annonce une aide financière de 2 245 490 $ pour l’agrandissement et la mise aux normes de la caserne de pompiers de Deux-Montagnes.

Le gouvernement du Québec est fier de contribuer à la réalisation de ces travaux par l’entremise de son programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM). La Municipalité complétera le financement, pour un investissement gouvernemental-municipal totalisant plus de 3,4 millions de dollars.

« Au terme de ces travaux, la Ville de Deux-Montagnes pourra compter sur une infrastructure moderne et spacieuse qui répondra aux normes et aux exigences en matière de sécurité incendie. Il s’agit d’une excellente nouvelle tant pour la population que pour les employés qui bénéficieront d’un lieu de travail adapté à leurs besoins », déclare Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et député de Deux-Montagnes

L’agrandissement du bâtiment permettra d’y aménager de nouvelles installations, dont des espaces de vie pour les pompiers, une salle d’entraînement et un vestiaire utilisé pour la décontamination des habits de protection.

« La mise aux normes et l’agrandissement de la caserne de pompiers de Deux-Montagnes sont devenus une nécessité au fil des dernières années. Le renouvellement de cette infrastructure permet de continuer à assurer la sécurité et le mieux-être de la population, en plus de répondre aux attentes du milieu en matière de services municipaux », indique de son côté Denis Martin, maire de Deux-Montagnes.

L’aide financière provient du Programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM), qui permet aux municipalités de réaliser des projets de construction, de mise aux normes, de réhabilitation, de conversion, d’agrandissement ou de réfection d’infrastructures municipales afin d’assurer la pérennité des services aux citoyens. En vertu de ce programme, le coût maximal admissible du projet a été établi à 3 454 600 $.

Le Plan québécois des infrastructures 2019-2029 prévoit des investissements de près de 7,2 milliards de dollars dans le secteur des infrastructures municipales, sous la responsabilité du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH). En y ajoutant les contributions du gouvernement du Canada et des municipalités, c’est plus de 16,7 milliards de dollars qui seront investis dans les infrastructures municipales au Québec au cours de cette période.

Suivez-nous