Partager

Prix Reconnaissance jeunesse 2022

Publié le 23 novembre 2021

L’appel de candidatures en vue des prix Reconnaissance jeunesse 2022 a été lancé par le premier ministre, François Legault, hier. À cette occasion, M. Legault et son adjoint parlementaire pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, invitent tous les jeunes et les intervenantes et intervenants jeunesse qui sont particulièrement engagés dans leur communauté à présenter leur candidature. La remise des prix aura lieu au printemps 2022 et la formule sera déterminée en fonction des règles en matière de santé publique. Les personnes qui désirent soumettre une candidature ont jusqu’au 23 janvier 2022 pour le faire.          

Les prix Reconnaissance jeunesse récompensent les jeunes de 15 à 29 ans de même que les intervenantes et les intervenants jeunesse qui se sont démarqués par des initiatives exceptionnelles.

Un total de onze prix sera remis, dont sept à des jeunes pour des réalisations en lien avec chacun des axes du Plan d’action jeunesse 2021-2024, soit : l’emploi, l’entrepreneuriat, l’environnement, la culture, l’éducation, la santé et la citoyenneté. Un prix sera attribué à une intervenante ou un intervenant afin de souligner son travail, son implication et le côté créatif de ses interventions en regard de l’un des axes du Plan d’action jeunesse. Le prix Emmett-Johns, nommé ainsi en l’honneur de celui qu’on appelait le père Pops, récompensera une personne qui s’est engagée auprès des jeunes tout au long de sa carrière. Un prix Coup de cœur est décerné à une personnalité de la relève qui, parmi toutes les candidatures jeunesse reçues, a su se démarquer par la qualité de son engagement et de ses réalisations.

Nouveau prix Jeunesse autochtone

Finalement, en nouveauté cette année, le prix Jeunesse autochtone viendra reconnaître les initiatives d’une ou d’un jeune de 15 à 29 ans qui se distingue dans son milieu ou qui contribue à la promotion de sa communauté, de son identité et de sa culture. Précisons que toute personne s’identifiant comme membre des Premières Nations ou inuit pourra déposer une candidature dans n’importe quelle autre catégorie.

À la suite de la période de mise en candidature, les dossiers soumis dans chaque catégorie seront évalués selon des critères prédéterminés, par un comité neutre et interdisciplinaire. Chaque lauréat et lauréate recevra une bourse non imposable, dont la valeur variera de1 500 $ à 2 000 $.

Source

Suivez-nous