Partager

Présentation du programme OASIS

Publié le 20 septembre 2022

Le programme OASIS vise à offrir un soutien financier aux organisations municipales et aux communautés autochtones pour qu’elles planifient et réalisent des projets de verdissement leur permettant de mieux adapter leur milieu aux impacts des changements climatiques.

Doté d’un budget de 113,6 M$, le programme OASIS soutient des projets de verdissement, qui permettront de réduire, plus spécifiquement, les impacts des vagues de chaleur et des pluies torrentielles, deux phénomènes météorologiques qui sont de plus en plus fréquents à cause des changements climatiques.

Ces événements météorologiques extrêmes constituent un risque pour la santé publique. Leurs impacts peuvent être amplifiés par la façon dont les milieux de vie sont aménagés. Par exemple, les surfaces fortement minéralisées (comme les stationnements en asphalte) entraînent la création d’îlots de chaleur urbains lors des canicules. Ces mêmes surfaces empêchent l’eau de s’infiltrer dans le sol lors de fortes pluies, créant des débordements, des inondations et des refoulements d’eau.

Le programme OASIS vise à réduire ces effets négatifs en favorisant l’installation d’infrastructures vertes pouvant créer des îlots de fraîcheur, permettent l’infiltration de l’eau de pluie et réduisant la pollution aérienne, l’érosion des sols de même que la dégradation de la qualité de l’eau.
Le programme comporte trois volets :

  • Le volet 1 vise à soutenir les organismes municipaux et les communautés autochtones dans la planification de projets de verdissement, qui incluent l’acquisition de connaissances sur les risques, les solutions et l’acceptabilité sociale. L’aide financière est d’un minimum de 50 000 $ et d’un maximum de 2 M$ par projet.
  • Le volet 2 vise à faciliter la mise en place d’infrastructures vertes permettant de prévenir et de réduire les risques liés à l’augmentation des vagues de chaleur et à celle des précipitations intenses dans les collectivités québécoises. L’aide financière* est d’un minimum de 2 M$ et d’un maximum de 25 M$ par projet.
  • Le volet 3 vise la mise sur pied d’un projet d’entretien des infrastructures vertes financées au volet 2. Cela inclut l’élaboration et l’adoption d’une stratégie de pérennisation de ces infrastructures vertes. L’aide financière est d’un maximum de 2 M$ par projet.

Webinaire pour les organismes municipaux le 27 septembre de 13 h 30 à 15h
Pour s’inscrire : [email protected]

Consulter tous les détails

Suivez-nous