Politique de mobilité durable
Une politique audacieuse qui nécessitera une réforme du modèle de financement, estime l’UMQ

Montréal, le 17 avril 2018 – Le président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson, a participé aujourd’hui au lancement de la Politique de mobilité durable 2030 du gouvernement du Québec. Il a salué la politique en soulignant que les gouvernements de proximité sont les partenaires déterminants pour relever les défis de la mobilité durable.

« Il s’agit d’un document phare pour la mobilité durable des prochaines années. Les municipalités sont naturellement au centre de cette politique, puisqu’elles investissent près de 2,5 milliards de dollars annuellement en transport collectif. Pour atteindre les cibles, assurons-nous maintenant de la pérennité du financement et de l’autonomie des gouvernements de proximité dans le choix des moyens », a soutenu le président de l’UMQ. 

À ce niveau, les municipalités assument la presque totalité des coûts d’opération en transport collectif, avec un manque à gagner de 400 millions de dollars annuellement.

« Avec la hausse de l’achalandage projetée, il est clair que les municipalités ne pourront répondre à la demande et atteindre les objectifs énoncés dans les années à venir. Le gouvernement reconnaît que le modèle de financement est désuet et qu’il faut le revoir à brève échéance », a souligné Monsieur Cusson.

Par ailleurs, la politique instaure un principe d’éco-conditionnalité, obligeant les municipalités à élaborer des plans de mobilité durable intégrés d’ici 2023, et ce, pour avoir accès à des sources de financement. Selon l’UMQ, cette nouvelle approche devra respecter les responsabilités des municipalités en matière de planification et d’aménagement du territoire.

La mobilité sera à l’ordre du jour des assises annuelles de l’UMQ, qui se tiendront à Gatineau du 16 au 18 mai prochains. Il en sera question plus particulièrement lors du grand Forum « Élections 2018 : la plateforme municipale ». Des experts y brosseront le tableau des enjeux municipaux liés à la mobilité, notamment l’aménagement, le financement et l’autonomie des municipalités.

Suivez-nous