Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations
L’expertise municipale sera mobilisée

Montréal, le 1er mars  2018 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a réagi à l’annonce, ce matin, du Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations faite par le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, monsieur Martin Coiteux. Considérant l’expérience vécue lors des dernières inondations et des défis futurs liés aux impacts des changements climatiques sur les milieux de vie, l’UMQ estime opportune la mise en place de mesures pour améliorer la préparation, se concerter davantage et mieux gérer le rétablissement des citoyennes et des citoyens. L’expertise municipale sera mobilisée, la mise en commun des ressources favorisée et les bonnes pratiques valorisées.

« Dans le contexte de l’augmentation des risques et des événements climatiques observés un peu partout, il fallait se donner plus de moyens pour améliorer notre niveau de préparation et partager notre expertise afin d’être plus résilients collectivement face aux catastrophes », a déclaré le président de la Commission de la sécurité publique de l’UMQ et maire de Shawinigan, monsieur Michel Angers.

Les inondations importantes survenues au printemps 2017 ont démontré la capacité d’une majorité de municipalités à répondre rapidement et efficacement à des situations de crise. Néanmoins, il est essentiel de s’assurer que toutes les municipalités aient accès aux outils et à l’expertise nécessaires afin d’exercer pleinement leur compétence. Le gouvernement entend d’ailleurs déléguer aux municipalités qui le souhaitent la gestion du programme général d’aide financière.

L’UMQ salue l’engagement du gouvernement d’offrir un soutien financier accru aux municipalités pour une préparation optimale aux sinistres. De plus, la possibilité qui s’ouvre au milieu municipal de bâtir un pôle d’expertise en sécurité civile est des plus intéressantes.

Par ailleurs, l’UMQ bonifiera sa formation annuelle en matière de sécurité civile pour la mettre à niveau en fonction du Plan d’action annoncé aujourd’hui et des besoins des municipalités en cette matière.