Partager

Plan d’action favorisant un gouvernement ouvert 2021-2023

Publié le 17 décembre 2021

Afin d’accélérer la transformation numérique gouvernementale et d’incarner un État plus transparent et efficient, le gouvernement lance son Plan d’action favorisant un gouvernement ouvert 2021-2023. C’est le ministre de la Cybersécurité et du Numérique, Éric Caire, qui en a dévoilé les grandes lignes, aujourd’hui.

Ce plan d’action, le premier depuis que le Québec s’est joint au Partenariat pour un gouvernement ouvert, en octobre 2020, se base sur les quatre volets qui définissent un gouvernement ouvert :

  • La transparence, par la diffusion proactive de données ouvertes auprès de la population;
  • La participation, qui permet au public de prendre part aux processus décisionnels de l’État pour en améliorer la qualité;
  • L’innovation, qui favorise la démocratisation de l’accès aux technologies auprès du public;
  • La collaboration entre les acteurs gouvernementaux et la population, pour améliorer la qualité des services publics.

Le Plan d’action vise la réalisation de cinq engagements qui accéléreront la transformation numérique gouvernementale : démocratiser les données ouvertes, favoriser le libre accès immédiat aux articles scientifiques financés par les Fonds de recherche du Québec, améliorer les consultations publiques numériques, proposer un nouveau processus de microacquisition en ressources informationnelles et, finalement, outiller le personnel de l’État quant à l’utilisation du logiciel libre.

Pour élaborer le Plan d’action, le Secrétariat du Conseil du trésor s’est appuyé sur les travaux du Comité en gouvernement ouvert, lequel est composé de représentantes et de représentants de la société civile et d’organismes publics.

Source

Suivez-nous