Partager

Montréal désignée ville nord-américaine de la Journée mondiale de l’environnement 2020

Publié le 22 mai 2020

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, est heureuse d’annoncer que la métropole québécoise a été désignée en tant que ville nord-américaine pour la Journée mondiale de l’environnement qui aura lieu le 5 juin 2020. Cette journée, célébrée à travers le monde, est la journée phare des Nations Unies pour la promotion de la sensibilisation et de l’action en faveur de l’environnement. Au fil des ans, la journée est devenue la plus grande plateforme mondiale de sensibilisation du public à la protection de l’environnement.

« Montréal est fière d’être désignée en tant que ville hôte pour l’Amérique du nord de la Journée mondiale de l’environnement. C’est une reconnaissance de nos efforts constants en matière de promotion de l’environnement, de préservation de la biodiversité sur notre territoire et de notre parcours vers la transition écologique. C’est aussi une responsabilité, celle de porter le message à l’échelle locale, nationale et internationale qu’il est urgent d’agir pour préserver la biodiversité dans un monde qui s’urbanise de plus en plus. Dans un contexte où la pandémie de la COVID-19 nous pousse à réfléchir à notre rapport avec la nature, où les changements climatiques et la perte de biodiversité sont sources de préoccupations importantes, les villes doivent poser des gestes concrets avec l’ensemble de la société civile car les citadins aspirent à une ville plus verte. C’est en se mobilisant en faveur de l’environnement et de la diversité biologique, ainsi qu’en présentant un meilleur équilibre entre la nature et le bâti, que nous pourrons assurer une belle qualité de vie aux générations actuelles et futures, tout en préservant le patrimoine naturel », a déclaré Valérie Plante.

La Journée mondiale de l’environnement est la principale plateforme dont disposent les Nations Unies pour encourager la sensibilisation et l’action en faveur de l’environnement à l’échelle mondiale. Organisée chaque année depuis 1974, cette journée est également devenue un moyen vital pour promouvoir les progrès dans les dimensions environnementales des objectifs du développement durable. Sous la houlette du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), plus de 150 pays y participent chaque année. De grandes entreprises, des organisations non gouvernementales, des communautés, des gouvernements et des célébrités du monde entier adoptent la marque de la Journée mondiale de l’environnement pour défendre des causes environnementales.

Plusieurs activités sont prévues pour souligner cette journée. Les personnes qui souhaitent en savoir plus peuvent consulter le site Web de la ville.

Biodiversité: les municipalités québécoises invitées à passer à l’action!

À titre d’ambassadrice mondiale ICLEI pour la biodiversité locale, la mairesse Plante a également lancé un appel à l’action en faveur de la biodiversité auprès de l’ensemble de ses collègues du Québec et de la planète.

Les municipalités, peu importe leur taille, sont bien placées pour réduire la perte de la biodiversité et la dégradation des écosystèmes en réintroduisant la nature dans les zones urbaines sans cesse croissantes. La planification des milieux urbains grâce à des solutions basées sur la nature, des infrastructures vertes et des espaces verts accessibles, permet d’améliorer considérablement la qualité de vie de toutes et de tous.

Au cours de la prochaine année, le monde municipal a une occasion unique à saisir. Les municipalités du monde entier travaillent en effet à leurs plans de relance post COVID-19, en plus de se préparer à la 15e Conférence des parties (COP15) à la Convention sur la diversité biologique (CDB). À cette occasion, un nouveau cadre mondial pour la biodiversité pour l’après-2020 devrait être adopté. Il est essentiel de s’assurer que les municipalités et les régions soient parties prenantes de ce nouvel accord mondial. Il faut démontrer le grand potentiel des villes et leur capacité d’agir ensemble pour la nature.

Pour avoir un impact plus large, les élues et élus doivent se mobiliser rapidement. Les municipalités québécoises sont ainsi invitées à :

  • Passer à l’action dans leur communauté ou leur région en intégrant des solutions fondées sur la nature dans leur approche de développement, notamment lors de la préparation de leurs plans de relance post COVID-19;
  • Joindre l’initiative mondiale CitiesWithNature, une plateforme unique permettant à toutes les villes de partager leurs ambitions, leurs projets et leurs actions, d’apprendre ensemble et de s’inspirer les unes les autres. L’adhésion à CitiesWithNature est gratuite et facile et permettra aux municipalités de contribuer à l’objectif de faire de cette initiative le plus grand engagement collectif au monde;
  • Entrer en contact avec les correspondantes et les correspondants nationaux de la Convention sur la diversité biologique (CDB) au Canada, afin de leur faire part de leur bilan et de leur engagement eu égard à la biodiversité et aux services écosystémiques, ainsi que leurs perspectives pour l’après-2020, et les appeler à soutenir une nouvelle décision sur les actions locales en faveur de la biodiversité;
  • Travailler en collaboration avec tous les partenaires pour responsabiliser leur communauté et la sensibiliser à la valeur de la biodiversité et aux bienfaits de la nature sur la santé et le bien-être;
  • Organiser des journées dédiées à la sensibilisation, telles que la Journée internationale de la diversité biologique (22 mai) et la Journée mondiale de l’environnement (5 juin);
  • Participer aux événements clés, prendre connaissance des résultats et faire entendre leur voix, et suivre @CitiesWNature et @ICLEICBC sur Twitter pour obtenir de l’information sur les événements clés et leurs conclusions;
  • Mobiliser en amont de la COP15, notamment lors du 7e sommet mondial des gouvernements locaux. 

L’UMQ tient à féliciter la mairesse Valérie Plante et à souligner son leadership par rapport à ce dossier prioritaire. Elle invite l’ensemble de ses membres à joindre leur voix au mouvement mondial des élues et élus locaux en faveur de la biodiversité.

Suivez-nous