Mise à jour économique et financière fédérale 2016

Montréal, le 1er novembre 2016 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) réagit positivement à la mise à jour économique aujourd’hui par le ministre des Finances du Canada, l’honorable Bill Morneau. Pour l’UMQ, la poursuite des investissements majeurs dans les infrastructures constitue une excellente nouvelle, étant donné l’importance des besoins municipaux à cet égard dans toutes les régions du Québec.

« Les investissements majeurs annoncés aujourd’hui dans les infrastructures publiques, notamment dans le transport en commun, les infrastructures vertes et les infrastructures sociales, contribueront à favoriser des milieux de vie dynamiques et prospères. Rappelons que les municipalités québécoises sont responsables de près de 60 % des infrastructures publiques, ce qui représente une charge financière importante pour celles-ci. Dans ce contexte, le partenariat avec le gouvernement fédéral est essentiel pour offrir aux citoyens des infrastructures modernes et performantes », a déclaré le premier vice-président de l’UMQ et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson.

Dans son budget de mars 2016, le gouvernement fédéral avait annoncé un plan d’investissement de 60 milliards $, dont près de 12 milliards $ dans la première phase. Aujourd’hui, il bonifie son plan à 81 milliards $ sur 12 ans, une augmentation de 21 milliards $. Les mêmes catégories d’infrastructures sont visées.

L’UMQ souligne que le succès connu par le Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU), dont les projets ont largement dépassé le budget prévu, témoigne de l’ampleur des besoins municipaux à ce chapitre. L’UMQ souhaite d’ailleurs que la deuxième phase soit mise en œuvre le plus rapidement possible.

La création de Banque de l’Infrastructure du Canada est aussi bien accueillie par l’UMQ, car il s’agit d’une approche novatrice qui favorisera la réalisation des grands projets.

De plus, l’annonce du Défi des villes intelligentes peut être attrayante pour les villes québécoises qui sont déjà bien engagées sur cet enjeu, comme en fait foi le plan d’action de l’UMQ à cet effet.

Enfin, la création d’un nouvel organisme « Investir au Canada » est aussi intéressante et en lien avec les actions de l’UMQ sur la scène internationale. En effet, l’UMQ a organisé en mai dernier une mission aux États-Unis et plus récemment un Forum sur le développement économique municipal par un positionnement international qui a connu un franc succès.