Le milieu municipal invité à s’allier contre la violence conjugale

Montréal, le 19 mai 2017 – Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale invite les conseils municipaux des 500 villes et villages du Québec desservis par les 42 maisons membres de l,organisme à se proclamer municipalité alliée contre la violence conjugale, par voie de résolution (voir exemple ici), et à rendre public leur engagement.

L’objectif est d’envoyer un message fort et concerté aux Québécoises et Québécois à l’effet que ces agressions, perpétrées dans l’intimité du couple, sont inacceptables. À ce jour, plus de 70 municipalités, de même que l’UMQ, ont accepté de joindre leur voix à cette campagne.

Le message que les municipalités enverront à leurs citoyennes et citoyens aura un impact positif, d’abord sur les victimes elles-mêmes. Se sentant soutenues par leur communauté, on peut penser qu’elles seront plus enclines à trouver le courage de dénoncer et auront davantage confiance que les policiers, les intervenantes et intervenants sociaux à qui elles s’adresseront prendront au sérieux leur situation. Ce message interpellera également les auteurs de cette violence.

En outre, les municipalités participantes seront perçues comme de véritables partenaires des organismes, comme les maisons qui travaillent au quotidien sur le terrain. Leurs efforts pour contrer la banalisation de la violence faite aux femmes et aux filles seront sans doute mieux reconnus et valorisés aux yeux de leur communauté. Conséquemment, la portée de leur action pour changer les mentalités et les comportements s’en trouvera accrue.

Pour plus d’information