Partager

Les villes de Saint-Donat et Gatineau s’illustrent de manière éloquente

Publié le 3 septembre 2021

Rapprocher les citoyens de la nature et favoriser l’accès à des activités de plein air qui soient de qualité et sécuritaires, voilà une ambition que partagent un nombre croissant de municipalités. À ce chapitre, les villes de Saint-Donat et Gatineau s’illustrent de manière éloquente par leur dynamisme et leur inventivité.

Gatineau, qui compte près de 300 000 âmes sur un territoire d’environ 350 km2 s’enorgueillit de posséder déjà plus de 400 km de pistes cyclables. Et l’administration souhaite en ajouter d’autres, tout en mettant l’emphase sur leur interconnexion.  La ville s’est également dotée d’un plan triennal qui met à contribution l’ensemble des services municipaux et les différents partenaires externes.

Pour sa part, Saint-Donat a dû composer avec une réalité qu’on imagine assez différente. Pour offrir à ses citoyens un meilleur accès aux plans d’eau, la petite municipalité a fait l’acquisition de terrains judicieusement localisés. Elle a aussi adopté un modèle de développement exemplaire qui repose sur la mobilisation et le soutien des bénévoles. Ce qui a notamment permis l’aménagement de sentiers de vélos de montagne, ainsi qu’un parcours d’habileté, tout près de l’école secondaire.

Source

Suivez-nous