Partager

Le Québec va de l’avant avec l’important projet éolien Apuiat de 200 MW

Publié le 5 février 2021

Le premier ministre du Québec, M. François Legault, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière, le chef de la communauté innue d’Uashat mak Mani-utenam, M. Mike Mckenzie, le chef du Conseil des Innus Essipit, M. Martin Dufour, la présidente-directrice générale d’Hydro-Québec, Mme Sophie Brochu, et le président et chef de la direction de Boralex inc., M. Patrick Decostre, sont heureux d’annoncer un partenariat historique permettant la concrétisation de l’important projet éolien Apuiat.

Ce projet s’inscrit directement dans la vision du gouvernement pour la relance économique du Québec, en s’appuyant sur la transition énergétique dans une perspective de réduction des gaz à effet de serre (GES). Dans ce contexte, une demande croissante d’électricité est à prévoir, en raison du déploiement du Plan pour une économie verte (PEV) ainsi que d’éventuels projets d’exportation d’électricité vers les États-Unis et les provinces voisines. Il est maintenant temps d’aller de l’avant avec cet important projet. De surcroît, la nouvelle mouture de l’entente permet une réduction du prix de l’électricité de 17 % par rapport à celle présentée en 2018.

L’entente conclue porte sur la signature d’un contrat de 30 ans pour l’achat d’électricité qui sera produite par le parc éolien Apuiat. Le contrat entre Hydro-Québec Production et Parc éolien Apuiat S.E.C., une société regroupant les communautés innues et Boralex, prévoit que l’électricité sera achetée au coût d’environ 6¢/kWh. Apuiat devient donc le parc éolien offrant le coût par kilowattheure le plus compétitif de tous les parcs éoliens sous contrat au Québec.

« Après plusieurs mois de travail avec les partenaires autochtones, je suis très fier de présenter un projet gagnant pour les communautés innues : gagnant pour le Québec et gagnant pour la planète. C’est une excellente nouvelle pour toute la filière éolienne, où les coûts ont beaucoup diminué. C’est une économie pour l’ensemble des Québécois, et des redevances importantes seront versées aux communautés locales. Avec le projet éolien Apuiat, on continue de bâtir ensemble un Québec plus vert, un Québec plus prospère, un Québec plus fier. »

François Legault, premier ministre du Québec

 

Suivez-nous