Le programme SauVER à Plessisville

 

Montréal, le 7 décembre 2018 – Dans le contexte rural, il est bien difficile d’implanter des initiatives satisfaisantes en transport collectif. L’attachement des citoyens à l’égard de la voiture en région est grand. Pour s’adapter à cette réalité, la Ville de Plessisville a mis en place le projet SauVER, un système d’autopartage des véhicules électriques de la flotte municipale auprès des citoyens.

C’est l’un des nombreux projets locaux et municipaux à découvrir sur la plateforme PhareClimat.com, où elle est l’initiative vedette de la semaine. Phare est un outil de référence inédit destiné à tous les professionnels, décideurs, élus ou dirigeants municipaux désirant mettre en place des initiatives en matière d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques dans les secteurs de la mobilité et du transport, de l’énergie, de la gestion des matières résiduelles et de l’aménagement du territoire.

Lancé en juin dernier, Phare répertorie déjà plus de 80 initiatives locales mises en place dans toutes les régions du Québec. Les municipalités, MRC et organismes municipaux sont invités à partager dès aujourd’hui leurs bons coups en matière climatique et à enrichir la plateforme en complétant le formulaire disponible sur le site PhareClimat.com.

Le projet Phare a été élaboré par l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec (RNCREQ), en collaboration avec la Fédération canadienne des municipalités (FCM), Réseau Environnement, le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) et l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME). Le projet est rendu possible grâce à la participation financière du Fonds vert du gouvernement du Québec et du Fonds municipal vert et du programme Municipalités pour l’innovation climatique, mis en œuvre par la FCM et financés par le gouvernement du Canada.