Partager

Le Caucus des cités régionales de l’UMQ au travail pour la relance économique

Publié le 2 juin 2020

Montréal, le 2 juin 2020 — Les membres du Caucus des cités régionales de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) étaient réunis en réunion virtuelle aujourd’hui pour faire le point sur la reprise économique et les impacts de la COVID-19 sur les finances municipales. Rappelant l’importance des villes-centres dans le développement économique, les élues et élus ont situés leur municipalité au cœur des plans de relance des gouvernements du Canada et du Québec.

« Depuis le début de la crise, les cités régionales sont à pied d’œuvre pour accompagner leurs citoyennes et citoyens dans la crise sanitaire sans précédent que nous traversons présentement. Maintenant que nous avons les deux pieds dans la relance, c’est avec la même énergie qui nous préparons la reprise des activités économiques un peu partout en région. Nous tendons la main au gouvernement du Québec et du Canada pour que nous puissions pleinement jouer notre rôle de pôles de développement économique sur l’ensemble du territoire », a déclaré monsieur Marc-Alexandre Brousseau, président du Caucus et maire de Thetford Mines, à sa sortie de la réunion.

Les membres du Caucus ont identifié plusieurs mesures pour relancer l’économie du Québec, avec la participation des municipalités. Parmi celles-ci figurent en priorité:

  • le soutien à l’industrie touristique;
  • l’accompagnement des organismes culturels, sportifs et communautaires qui sont du ressort des municipalités;
  • la mise en chantier rapide des projets d’infrastructures municipales;
  • la bonification du Fonds régions et ruralité;
  • l’octroi des sommes prévues pour l’accompagnement des entreprises en région et la vitalisation des milieux;
  • le branchement à Internet haute vitesse;
  • les aéroports régionaux.

Le gouvernement du Canada doit faire sa part

Les élues et élus municipaux ont profité de leur rencontre pour enjoindre le gouvernement du Canada à faire sa part pour venir en aide aux municipalités, qui connaissent d’importantes difficultés financières en raison de la pandémie.

« L’UMQ a effectué un travail de recherche rigoureux pour chiffrer le manque à gagner des municipalités. On parle d’une facture qui peut atteindre les 1,4 milliard $ pour la seule année 2020. Pour les cités régionales, ce seraient donc des dizaines de millions $ qui manqueraient dans nos coffres pour offrir les services essentiels à la population. Le gouvernement du Québec travaille présentement avec nous pour développer un plan d’aide aux municipalités adapté aux besoins. Il faut maintenant que le gouvernement du Canada se joigne à l’effort collectif », a conclu Monsieur Brousseau.

Suivez-nous