Le Canada interdira les plastiques à usage unique néfastes pour l’environnement

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé hier, à Mont-Saint-Hilaire, que le gouvernement du Canada adopterait de nouvelles mesures pour réduire les déchets plastiques, encourager l’innovation et promouvoir d’autres produits abordables et sécuritaires. De concert avec les gouvernements et les entreprises à travers le pays, le gouvernement du Canada prévoit :

  • interdire les plastiques à usage unique qui nuisent à l’environnement dès 2021 (sacs de plastique, pailles, ustensiles, assiettes et bâtonnets à mélanger) lorsque les données scientifiques et les circonstances le justifient, et adopter d’autres mesures pour réduire la pollution issue des produits et emballages en plastique;
  • travailler avec les provinces et territoires afin d’établir des normes et des cibles pour les entreprises qui fabriquent des produits en plastique ou utilisent des emballages en plastique. En vertu de ces mesures, ces entreprises seront responsables de la gestion de leurs déchets.

Ces mesures s’appuieront sur des données et pourront ressembler aux mesures adoptées par l’Union européenne et d’autres pays. Elles aideront également le Conseil canadien des ministres de l’Environnement à élaborer un plan d’action pour assurer la Stratégie visant l’atteinte de zéro déchet de plastique.

Chaque année, les Canadiens jettent plus de 3 millions de tonnes de déchets plastiques. Cela représente une perte de valeur pouvant atteindre 8 milliards de dollars par année et constitue un important gaspillage de ressources et d’énergie.

Environ le tiers des plastiques utilisés au Canada consistent en produits et en emballages à usage unique ou à courte durée de vie. En effet, au Canada, jusqu’à 15 milliards de sacs de plastique sont utilisés chaque année, et près de 57 millions de pailles sont utilisées quotidiennement.