Partager

L’Association des travaux publics d’Amérique demande la vaccination de ses membres

Publié le 14 janvier 2021

Crédit : Info du Nord

L’Association des travaux publics d’Amérique (ATPA) interpelle le gouvernement sur les raisons pour lesquelles le personnel en travaux publics constitue un groupe à risque devant recevoir de façon prioritaire le vaccin les protégeant de la COVID-19. 

Des milliers de professionnels travaillent entre autres à la cueillette et au tri des matières résiduelles, au déneigement des routes et des voies de circulation, à la gestion et au traitement des eaux usées et de l’eau potable et à l’entretien des parcs et des routes. Les équipes en travaux publics font partie des premiers intervenants appelés lors de catastrophes naturelles, d’intempéries et de bris de biens collectifs. Par leur fonction, ils sont mis en contact régulier avec les citoyens et leur travail à l’entretien et à la gestion des eaux, des ordures, des parcs et de la neige les placent dans une situation à risque élevé de contamination, fragilisant la capacité de gestion des villes et municipalités. 

L’ATPA demande au gouvernement d’ajouter les groupes suivants à la liste des personnes devant recevoir le vaccin de façon prioritaire pour les protéger de la COVID-19: 

• Les employés dédiés au déneigement
• Les employés veillant à la cueillette et au tri des matières résiduelles
• Les employés attitrés à la gestion des eaux usées et de l’eau potable
• Les employés identifiés à l’entretien des parcs et des routes
• Les gestionnaires de ces équipes

Source

Suivez-nous