Partager

L’Analyse différenciée selon les sexes et intersectionnelle (ADS+)

Publié le 16 avril 2021

L’UMQ présentera, les 26 et 27 mai prochains à 13h, une classe virtuelle en deux parties sur l’Analyse différenciée selon les sexes et intersectionnelle (ADS+) et son application dans un contexte municipal. Cette formation reprend et approfondit les concepts vus lors du webinaire sur le sujet présenté par l’Union en novembre dernier.

La place occupée par les femmes dans les lieux décisionnels, l’accessibilité de l’offre de services municipaux, les stratégies de communication et de participation citoyenne privilégiées ou encore l’aménagement de places publiques représentent toutes des sphères du champ d’action municipal dans lesquelles un regard ADS+ a un rôle à jouer pour déconstruire les biais inconscients sous-jacents aux discriminations sexistes, racistes ou capacitismes, par exemple.

La formation, coanimée par Josiane Maheu de Relais-femmes et Nelly Dennene du Réseau des tables régionales de groupes de femmes du Québec, a été pensée et conçue pour des professionnelles, cadres et élues et élus municipaux qui veulent entamer ou poursuivre leur réflexion critique sur le rôle des municipalités en tant qu’acteurs de changement désireux de contribuer à déconstruire certaines discriminations systémiques envers les femmes qui perdurent dans la société québécoise. 

Appuyée sur une capsule-vidéo, un aide-mémoire ADS+ et d’autres outils en complément à l’approche présentée, cette classe virtuelle se veut un lieu d’échange dynamique et interactif avec les personnes participantes.

Réservez votre place sans tarder! Les personnes qui s’inscriront d’ici le 26 avril bénéficieront d’une réduction de 15 % sur les prix réguliers.

Détails et inscriptions

Suivez-nous