Partager

L’AMB plaide pour le maintien du statut des villes bilingues

Publié le 30 septembre 2021


L’Association des municipalités de banlieue (AMB) dévoile son mémoire présenté dans le cadre des consultations sur le projet de loi no 96, Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français (PL96). L’AMB met l’accent sur l’importance du bilinguisme qui est une partie inhérente de l’identité des municipalités. Dans l’éventualité de l’adoption du PL96, l’AMB souhaite pouvoir continuer à rendre des services aux citoyens et à conclure des ententes avec les personnes morales dans les deux langues comme c’est le cas actuellement. De plus, il est primordial que les municipalités puissent utiliser à la fois l’anglais et le français dans la rédaction des avis de convocation, des ordres du jour et des procès-verbaux de toutes assemblées délibérantes.

Source

Suivez-nous