Partager

la société civile québécoise invitée à se mobiliser dans le cadre de la 26e Conférence des Nations Unies sur le climat

Publié le 24 septembre 2021


Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, en partenariat avec le ministère des Relations internationales et de la Francophonie, lance un appel à projets visant à soutenir la participation des acteurs de la société civile québécoise à la 26e Conférence des Parties (CdP-26) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Il est ouvert jusqu’au 10 octobre 2021.

Cet appel à projets s’adresse aux organismes québécois sans but lucratif, y compris les centres de recherche, les institutions d’enseignement et les fondations ayant développé une expertise sur les enjeux des négociations internationales sur le climat.  

Il comporte deux volets :

  • Un volet « Québec » permettant la tenue au Québec d’une activité publique (conférence, colloque, séminaire, etc.) dans le but d’informer et de sensibiliser le public par rapport aux enjeux directement liés aux négociations internationales sur le climat;
  • Un volet « Glasgow » permettant de communiquer, sur les lieux de la conférence, l’expertise et les actions du Québec en matière de changements climatiques ou de mener à bien un projet de recherche sur les enjeux directement liés aux négociations internationales sur le climat.

Le montant maximal qui pourra être remboursé par projet est de 2 500 $ pour le volet « Québec » et de 4 000 $ pour le volet « Glasgow » à même les fonds prévus dans le cadre de la mesure 4.2.3.1 du plan de mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2030. Cette mesure vise à renforcer et à étendre les partenariats stratégiques du Québec en matière de lutte contre les changements climatiques sur les scènes canadienne et internationale.

Comment participer à l’appel à projets?

On peut consulter tous les critères d’admissibilité et les conditions générales dans le Guide du participant de l’appel à projets intitulé « En action vers la CdP-26 – Mobilisation de la société civile québécoise dans le cadre de la Conférence de Glasgow sur le climat ».

Source

Suivez-nous