La population augmente dans 14 des 17 régions administratives du Québec

Québec, le 1er avril 2019  – La plupart des régions administratives du Québec ont vu leur population augmenter entre 2016 et 2018. Alors que le taux d’accroissement annuel moyen du Québec a été de 9,9 pour mille, de plus fortes croissances ont été observées à Montréal, dans Lanaudière ainsi que dans les Laurentides. Trois régions ont plutôt connu une diminution de leur population. La baisse est faible en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et au Bas-Saint-Laurent. Par contre, elle est nettement plus marquée dans la région de la Côte-Nord, où le taux d’accroissement annuel moyen a été de – 8,2 pour mille au cours de la période 2016-2018.

Ces résultats sont tirés du bulletin Coup d’œil sociodémographique, numéro 69, publié aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec. À partir de nouvelles estimations démographiques, ce bulletin analyse l’évolution et la structure par âge de la population des régions administratives, des municipalités régionales de comté (MRC) et des municipalités du Québec.

La région de Montréal est la plus populeuse du Québec, avec 2 millions d’habitants, soit environ le quart de la population québécoise. La Montérégie arrive au 2e rang, avec 1,6 million d’habitants.

Près de la moitié de la population du Québec vit dans une municipalité de grande taille

Au Québec, 47,6 % de la population vit dans une des 10 municipalités de 100 000 habitants et plus. Dans l’ensemble, ces municipalités de grande taille enregistrent une croissance démographique plus rapide que les plus petites. Entre 2016 et 2018, le taux d’accroissement annuel moyen est de 12,1 pour mille dans les municipalités de 100 000 habitants et plus, contre 1,2 pour mille dans celles comptant moins de 1 000 habitants.

Si ces dernières ont globalement connu une croissance de leur population entre 2016 et 2018, environ 40 % d’entre elles ont vu leur population se réduire. Par ailleurs, les plus petites municipalités se distinguent par une population plus âgée que celle des municipalités plus populeuses.

Le vieillissement de la population : des différences notables entre les régions

En 2018, 21 % de la population du Québec avait moins de 20 ans, 60 % était âgée de 20 à 64 ans et 19 % faisait partie du groupe des 65 ans et plus.

Si la population vieillit dans toutes les régions administratives, le vieillissement démographique est plus marqué dans certaines d’entre elles. La part des 65 ans et plus est d’environ 25 % en Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, au Bas-Saint-Laurent et en Mauricie. Ce groupe d’âge représente une part beaucoup plus faible dans le Nord-du-Québec (8 %) et, dans une moindre mesure, en Outaouais ainsi qu’à Montréal (16 %).