La gestion des eaux pluviales – Un enjeu municipal

Montréal, 27 mars 2018 – Dans un contexte où l’on ressent encore les soubresauts des inondations du printemps dernier, l’Association des architectes paysagistes du Québec (AAPQ) est heureuse de faire paraître la 13e édition de sa revue PAYSAGES portant sur les approches innovantes en matière de gestion des eaux pluviales.

Du concept des espaces publics inondables aux installations artistiques, en passant par les bassins de biorétention, les ruelles bleues-vertes en milieu urbain et la création de marécages arborescents, PAYSAGES 2018 fait étalage de la contribution des architectes paysagistes dans la conception et la création d’espaces répondant aux exigences présentes et futures des défis liés aux changements climatiques.

La revue souhaite notamment sensibiliser les municipalités et les donneurs d’ordre sur l’importance de mettre en place des systèmes de gestion des eaux où infrastructures civiles et infrastructures vertes agissent en complémentarité. Les diverses approches proposées par les architectes paysagistes permettent des économies de coûts en plus de proposer des solutions avant-gardistes aux phénomènes de plus en plus fréquents de charges hydriques extrêmes.

La revue PAYSAGES est publiée une fois par année et chaque édition met en valeur un des nombreux aspects de la profession d’architecte paysagiste. La revue est accessible à tous, pour consultation en ligne, sur le site Internet de l’AAPQ, au aapq.org.