Journée internationale des femmes

Montréal, le 8 mars 2018 En cette Journée internationale des femmes, les membres de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) saluent la contribution des élues municipales au développement durable du Québec.

« Le thème de la Journée internationale des femmes 2018, « féministe tant qu’il le faudra », résonne avec pertinence dans le milieu municipal, car malgré la hausse du nombre d’élues lors du dernier scrutin, la parité femmes-hommes est bien loin d’être atteinte. Collectivement, nous devons aspirer à mieux ! », a déclaré la présidente de la Commission femmes et gouvernance de l’UMQ et mairesse de Sainte-Martine, madame Maude Laberge.

Les femmes toujours sous-représentées

Les Québécoises constituent 50,3 % de la population et malgré une progression de leur présence au sein des conseils municipaux au cours des dernières années, elles continuent d’y être sous-représentées. Seulement 18,8 % des mairies sont dirigées par des femmes et ces dernières occupent 32,3 % des postes de conseillères et conseillers municipaux. Ces chiffres témoignent d’une sous-représentation des femmes au sein de la démocratie municipale par rapport à l’ensemble de la population québécoise.

L’UMQ en action

La Commission femmes et gouvernance compte continuer son action et redoubler d’ardeur. Déjà, plusieurs membres de l’UMQ sont proactifs et agissent par différents moyens: politiques d’égalité, politiques familiales, comité consultatif femmes et villes et utilisation de l’Analyse différenciée selon les sexes (ADS) dans l’élaboration des politiques publiques et des budgets. « Notre action doit transcender les périodes électorales. Il faut encourager les femmes à se lancer en politique municipale lors des scrutins, mais nous devons aussi nous assurer de faire tomber les barrières structurelles. La Commission femmes et gouvernance travaille actuellement sur un plan d’action structurant », a ajouté madame Laberge. À cet égard, la Commission a publié une lettre ouverte portant sur les actions pouvant être mises en place au sein des municipalités pour favoriser l’égalité entre les femmes et les hommes.

Les femmes à l’honneur aux assises annuelles de l’UMQ les 16, 17 et 18 mai à Gatineau

En collaboration avec Bell, l’UMQ présentera à nouveau à ses assises annuelles une tribune « Femmes et gouvernance » et remettra, pour une cinquième année consécutive, le prix Francine-Ruest-Jutras à une élue municipale s’étant démarquée par son leadership et son rayonnement. L’appel de candidatures pour cette prestigieuse distinction est en cours et se terminera le 6 avril prochain.

La Commission femmes et gouvernance de l’UMQ est composée des mairesses et conseillères municipales suivantes :

Mme Maude Laberge, mairesse, Municipalité de Sainte-Martine, présidente

Mme Diane Lavoie, mairesse, Ville de Beloeil, vice-présidente

Mme Annick Bellavance, conseillère municipale, Ville de Drummondville

Mme Julie Bourdon, conseillère municipale, Ville de Granby

Mme Geneviève Dubois, mairesse, Ville de Nicolet

Mme Brigitte Duschesneau, conseillère municipale, Ville de Lévis

Mme Suzie Miron, conseillère municipale, Ville de Montréal

Mme Isabella Tassoni, conseillère municipale, Ville de Laval

Mme Sylvie Vignet, mairesse, Ville de Rivière-du-Loup

Pour plus d’information concernant cette commission, visitez le site web de l’UMQ.