Des espaces publics sans violence

Montréal, le 11 mars 2019  – À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé l’adhésion de la métropole à l’initiative mondiale des « Villes sûres et des espaces publics sûrs » d’ONU Femmes.

En adhérant à l’initiative « Villes sûres et des espaces publics sûrs », Montréal s’engage ainsi à élaborer et mettre en œuvre efficacement des politiques exhaustives pour prévenir et combattre la violence sexuelle dans les espaces publics; à investir dans la sécurité et la viabilité économique des espaces publics et à changer les attitudes et les comportements afin de promouvoir le droit des femmes et des filles à profiter des espaces publics sans violence.

« En faisant nôtre cette initiative d’ONU Femmes, Montréal assume une fois de plus son rôle de chef de file dans la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Notre participation à ce mouvement nous permettra de nous inspirer des meilleures pratiques dans le monde pour rendre notre ville plus égalitaire et sécuritaire », déclare la mairesse Plante.

« Nous sommes heureux que la Ville de Montréal soit la 5e ville canadienne à se joindre à l’initiative mondiale Villes sûres et Espaces publics sûrs d’ONU Femmes, qui vise la prévention du harcèlement sexuel et d’autres formes de violence à l’endroit des femmes dans les espaces publics. Nous nous réjouissons des partenariats issus du programme Ville sûre de Montréal, dans l’optique de faire avancer la sécurité, l’égalité et l’émancipation des femmes, ainsi que de partager l’approche montréalaise intégrée, axée sur les droits de la personne, avec les 37 villes qui souscrivent à l’initiative mondiale », mentionne Kalliopi Mingeirou, directrice de Mettre fin à la violence à l’égard des femmes, ONU Femmes.