Investissements de près de 32,5 M$ à Québec

Québec, le 19 décembre 2018 – Les gouvernements du Québec et du Canada, ainsi que la Ville de Québec, ont annoncé, aujourd’hui, que les travaux de construction de la future Maison de Lauberivière commenceront en mars prochain dans le quartier Saint-Roch à Québec.

Le nouvel immeuble de 10 000 mètres carrés répartis sur sept niveaux abritera 149 chambres et logements destinés à des personnes en difficulté ainsi que des espaces communautaires et bureaux de services. Ce projet nécessitera des investissements totaux de près de 32,5 M$, dont plus de 30,4 M$ pour ce qui est de la partie résidentielle.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest, a confirmé que la Société d’habitation du Québec (SHQ) accordait une subvention de plus de 20,5 M$, dont 20,4 M$ par le biais du programme AccèsLogis Québec, pour la réalisation de cet important projet. La SHQ garantit aussi le prêt contracté par l’organisme Lauberivière.

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), l’honorable Jean-Yves Duclos, a annoncé une contribution de près de 4,4 M$ par l’entremise du Fonds national de co-investissement dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement.

Pour sa part, le maire de Québec, M. Régis Labeaume, a confirmé des subventions totalisant près de 5,3 M$ pour la construction de l’immeuble qui sera situé dans l’îlot bordé par les rues Fleurie, du Pont, X’ian et Mgr Gauvreau.

La nouvelle Maison de Lauberivière, qui devrait être complétée en janvier 2021, intégrera des espaces plus appropriés et sécuritaires pour permettre aux salariés et bénévoles d’offrir efficacement les différents services de soutien communautaire. De plus, les irritants liés à la promiscuité seront grandement atténués puisque le projet prévoit des chambres individuelles.

« La Maison de Lauberivière est un partenaire essentiel de la Ville dans son action communautaire pour créer de la solidarité et un sentiment de sécurité au sein de la communauté. En plus de nourrir des personnes vulnérables et de leur offrir un toit, elle brise leur isolement et leur montre la voie d’une possible réinsertion. Nous sommes tous gagnants à soutenir la Maison de Lauberivière dans ses projets. »

M. Régis Labeaume, maire de Québec

« Grâce à ce projet, nous pourrons continuer à remplir notre mission qui est d’accueillir avec respect, amour et compréhension, toute personne dans le besoin, quelle que soit la raison qui l’amène à frapper à notre porte, et lui offrir les services qui lui permettraient de trouver une solution à sa situation et, si possible, lui redonner son autonomie. »

M. Georges Amyot, président du conseil d’administration de Lauberivière