Partager

Gérer le retour au travail dans le contexte de la pandémie de la COVID-19

Publié le 31 juillet 2020

Chronique de M. Yves Therrien, conseiller en ressources humaines et relations du travail, publiée dans le magazine URBA de juin 2020.

***

La reprise des activités en lien avec les mesures de ralentissement de la COVID-19 se fera de façon graduelle au cours des prochaines semaines. Les points de contrôle pour l’accès aux régions ont été levés, la réouverture des certains secteurs économiques se fait graduellement et les écoles primaires sont rouvertes sous certaines conditions.Même si les municipalités sont demeurées ouvertes, elles ont tout de même fonctionné à personnel réduit. Beaucoup ont favorisé le télétravail lorsque possible. Le retour au travail se fera graduellement dépendamment des régions. Les défis seront nombreux : la mise en place de mesures pour éviter la contagion, l’organisation du travail, l’accueil des nouveaux employés, le télétravail, le soutien aux employés, pour n’en nommer que quelques-uns.

Éviter la propagation du virus dans le milieu de travail

Les municipalités doivent mettre en place toutes les mesures nécessaires qui protègent la santé et la sécurité de ses employés. Ces mesures de prévention sont :

  • La distanciation physique de deux mètres :
    • À l’arrivée et au départ du travail;
    • Pendant les heures de repas;
    • Durant les heures de travail.
  • Les mesures d’hygiène :
    • Se laver les mains régulièrement;
    • Tousser dans son coude;
    • Ne pas partager des outils ou de l’équipement;
    • Porter des équipements de protection lorsque requis.

Il est recommandé de faire un suivi quotidien avec les employés avant le début de leur quart de travail en complétant un questionnaire qui doit comprendre trois questions :

  1. Ressentez-vous l’un des symptômes de la COVID-19 (toux, fièvre, difficultés respiratoires, fatigue extrême, perte soudaine de l’odorat)?
  2. Avez-vous été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19?
  3. Êtes-vous de retour d’un voyage à l’extérieur du pays depuis moins de deux semaines?

Si un employé répond par l’affirmative à l’une de ces questions, il doit retourner à la maison pour une période d’isolement préventif d’au moins 14 jours.

Télétravail

Le télétravail doit être maintenu autant que possible pendant la période de pandémie. Depuis le début de la période de confinement, plusieurs employés ont dû modifier leur façon de travailler afin de s’adapter au télétravail, notamment pour s’occuper des enfants ou de leurs parents âgés tout en effectuant leur prestation de travail. Plusieurs employés qui appréhendaient cette nouvelle façon de travailler y ont découvert de nombreux avantages:

  • Économies réalisées dues aux coûts reliés à l’emploi (transport, nourriture, vêtement, etc.);
  • Diminution du stress (circulation);
  • Souplesse de l’horaire;
  • Optimisation du temps de travail;
  • Meilleure conciliation travail-vie personnelle.

Les gestionnaires ont également dû adapter leur façon de travailler. Gérer le travail à distance implique de faire confiance aux employés et d’avoir des indicateurs de performance bien définis. Les avantages du télétravail pour la municipalité sont tout de même nombreux :

  • Augmentation de la productivité;
  • Impact positif sur l’environnement (moins de déplacements);
  • Réduction de l’absentéisme et des retards;
  • Diminution du taux de roulement.

Toutefois, au début du confinement, plusieurs municipalités ont constaté qu’elles n’avaient pas la technologie adéquate pour favoriser le télétravail. Notamment, pas d’accès possible au réseau informatique afin d’avoir accès aux dossiers en ligne, les ordinateurs n’étaient pas équipés de caméra et de micro afin de communiquer lors de réunions ou formations virtuelles et leur système informatique ne pouvait supporter qu’un nombre limité d’usagers en même temps.

Organisation du travail

Afin de respecter les consignes de distanciation physique de deux mètres, il y aura sans doute lieu de modifier la configuration des bureaux et des lieux communs.Il faudra également évaluer, pour certains postes clés dans la municipalité, que nous avons une relève si un employé est infecté par le virus et doit s’absenter plu-sieurs semaines. Il faudra donc former des employés pour d’autres tâches afin de garder une flexibilité dans les opérations courantes.

Soutien aux employés et communication

Les employés peuvent vivre des périodes stressantes et d’anxiété face à la situation actuelle. Il est donc important de leur communiquer des informations claires et régulières sur les mesures que la municipalité mettra en place pour assurer un milieu de travail sécuritaire et sur le soutien disponible (par un programme d’aide aux employés, par exemple).

Dans ce contexte, il est important que les gestionnaires reçoivent la formation nécessaire afin de calmer leurs inquiétudes et de répondre à leurs questions.

Pour en savoir plus, communiquez avec l’équipe du Carrefour du capital humain de l’UMQ.

Suivez-nous