Fin de session parlementaire à Ottawa
Priorité au développement économique et aux infrastructures

Montréal, le 21 juin 2018 – L’Union des municipalités du Québec (UMQ) dresse un bilan globalement positif de la session parlementaire qui s’est terminée hier à la Chambre des communes. Elle profite de l’occasion pour souligner la nécessité de renforcer, au cours des prochains mois, le partenariat entre le gouvernement fédéral et les gouvernements de proximité.

« Les enjeux relevant des responsabilités du gouvernement fédéral ont des impacts importants pour les gouvernements de proximité et les communautés. Pensons, par exemple, aux relations commerciales entre le Canada et les États-Unis, au financement des infrastructures, ou encore à la légalisation du cannabis. Il est essentiel que le premier ministre Justin Trudeau et ses collègues poursuivent leur travail sur ces dossiers prioritaires au cours de l’été, en étroite collaboration avec les élues et élus municipaux », a déclaré le président de l’UMQ et maire de Drummondville, monsieur Alexandre Cusson.

Commerce et économie

L’Union réaffirme son appui indéfectible au gouvernement fédéral dans ses pourparlers avec les États-Unis concernant la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) et ses représentations pour régler les conflits commerciaux en cours, entre autres sur l’acier et l’aluminium, le bois d’œuvre et le papier journal et d’imprimerie. L’UMQ enjoint du même souffle le premier ministre Justin Trudeau à continuer de soutenir les communautés et les régions affectées par les politiques protectionnistes de l’administration américaine.

Financement des infrastructures

L’UMQ presse également le gouvernement fédéral à annoncer dans les plus brefs délais les détails de l’entente Canada-Québec sur la phase 2 du nouveau plan fédéral de financement des infrastructures. L’Union estime nécessaire que l’entente prévoie un processus d’évaluation des projets et une reddition de comptes qui soit simple, efficace et allégée, réserve 60 % des fonds fédéraux aux infrastructures municipales, et offre des transferts qui demeurent prévisibles et flexibles, afin de tenir compte des différentes réalités et priorités municipales.

Légalisation du cannabis

Alors que le parlement fédéral a adopté cette semaine le projet de loi C-45, qui légalisera la production, la distribution, la vente et la possession de cannabis au pays dès le 17 octobre 2018, l’UMQ rappelle enfin que les effets de cette légalisation se feront surtout ressentir localement. Elle invite donc le gouvernement du Canada à poursuivre ses efforts, avec le gouvernement du Québec, afin d’accompagner adéquatement les municipalités qui devront s’adapter pour concrétiser cet engagement fédéral.