Partager

Favoriser l’économie circulaire au nord du 49e parallèle

Publié le 4 mai 2021

Le gouvernement du Québec soutiendra les efforts de transition vers une économie circulaire en territoire nordique grâce à une subvention de 350 000 $.

Cette transition visera à diminuer les impacts environnementaux, à encourager la création d’emplois et ultérieurement, à générer de nouvelles activités économiques locales.

Concrètement, cette somme servira à répertorier la quantité et les circuits des matières résiduelles et de ressources sur le territoire nordique, et à dégager des pistes d’optimisation pour favoriser l’économie circulaire. Cet investissement s’inscrit dans le Plan d’action nordique 2020-2023, lancé par la Société du Plan Nord en décembre 2020. Le projet, d’une durée de près de deux ans, sera mené par RECYC-QUÉBEC, la société d’État qui soutient l’ensemble des intervenants de la chaîne de valeur des matières résiduelles au Québec pour favoriser un Québec sans gaspillage. Une firme sera sélectionnée pour réaliser le mandat et les démarches sur le terrain au terme d’un appel d’offres public qui sera lancé dans les prochaines semaines.

L’utilisation optimale des ressources est un enjeu majeur, au nord du 49e parallèle, en raison, notamment, de l’éloignement, des coûts de transport et des difficultés de traitement et de gestion sur place.

Différentes communautés du territoire nordique ainsi qu’une société minière seront invitées à prendre part au projet. Certaines solutions qui seront proposées aux communautés participantes pourront être transposées ailleurs sur le territoire.

La Société du Plan Nord et RECYC-QUÉBEC investiront chacune 125 000 $ dans cette initiative. Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) y contribuera à hauteur de 100 000 $.

Source

Suivez-nous