Partager

Élevage urbain : enjeux, défis et intégration

Publié le 13 octobre 2020

Depuis quelques années, des citoyennes et citoyens remplacent leurs animaux domestiques par des petits animaux de ferme, tels que des poules et des lapins. D’autres installent des ruches sur leur toit. Des entreprises ou des groupes communautaires mettent en place des projets d’écopâturage urbain ou encore des entreprises d’accompagnement des citoyens dans leur démarche d’élevage en ville

Face à ce mouvement et aux demandes, les municipalités sont appelées à modifier ou adapter leur plan d’urbanisme. Toutefois, des questions comme « Quelles sont les bonnes pratiques«Comment encadrer la pratique de l’élevage en ville, restent souvent peu documentées. Plus qu’une pratique agricole, l’élevage urbain est avant tout une activité sociale et environnementale pour les citoyennes et citoyens. 

Afin de répondre aux questions des élues, élus et gestionnaires municipaux, l’UMQ présentera, le 10 novembre prochain à 9h, une classe virtuelle complète sur ce sujet, animée par M. Jean-Philippe Vermette, directeur, Interventions et politiques publiques au Laboratoire sur l’agriculture urbaine.

Cette classe virtuelle permettra aux participantes et aux participants de se familiariser avec l’élevage urbain en mettant le tout en contexte par rapport à ce qui se passe en Amérique du Nord et en Europe. Elle permettra de répondre aux défis et opportunités que représente cette pratique pour les municipalités. Partant d’études de cas, la formation vise aussi à voir comment intégrer l’élevage urbain dans l’aménagement et l’urbanisme d’une ville, tout en engageant une discussion sur la place de celui-ci dans la dynamique urbaine et les enjeux environnementaux du 21e siècle. 

Le nombre de placers est limité, inscrivez-vous sans tarder!

Pour en savoir plus

Suivez-nous