Partager

Des municipalités québécoises passent en mode «solutions nature»

Publié le 10 septembre 2021

Nature Québec et la Société pour la nature et les parcs (SNAP) annoncent que neuf municipalités québécoises et une municipalité régionale de comté collaboreront dès l’automne à la mise en œuvre de projets pilotes mettant en valeur les écosystèmes dans la lutte aux changements climatiques. Les municipalités de Saint-Camille, Chelsea, Mascouche, Nicolet, Preissac, Rivière-du-Loup, Tadoussac, Varennes et Victoriaville ainsi que la MRC de Papineau se joignent donc au projet “En mode Solutions Nature” et bénéficieront du mentorat des organismes tout au long de l’exercice.

Ce projet vise à mieux faire connaître le rôle des milieux naturels dans les efforts de captation du carbone et d’adaptation aux changements climatiques. Alors que les “solutions nature” pourraient fournir jusqu’à 37 % des efforts mondiaux nécessaires à l’atténuation de la crise climatique d’ici 2030, le projet vise également à préciser la contribution des écosystèmes aux cibles québécoises et à documenter des solutions adaptées aux réalités locales. Nature Québec et la SNAP Québec rappellent par ailleurs que les municipalités québécoises sont aux premières loges non seulement des actions à mettre en oeuvre pour réduire nos émissions de GES, mais qu’elles doivent également absorber des coûts de plus en plus importants afin de s’y adapter ; jusqu’à 2 milliards de dollars pour les 10 plus grandes villes du Québec d’ici 5 ans.

Source

Suivez-nous