Début de la session parlementaire à Québec
Une nouvelle entente Québec-municipalités comme priorité pour la prochaine année

Montréal, le 27 novembre 2018 – À l’occasion du début de la session parlementaire à Québec, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) invite le premier ministre du Québec, monsieur François Legault, et son gouvernement, à travailler de concert avec les gouvernements de proximité afin de concrétiser les engagements pris durant la campagne électorale par rapport aux enjeux prioritaires identifiés dans la plateforme municipale de l’Union, dont la réforme de la fiscalité municipale.

« Lors du Sommet municipal tenu en septembre dernier, Monsieur Legault s’est engagé à conclure, d’ici la fin septembre 2019, une nouvelle entente de partenariat Québec-municipalités, incluant entre autres le transfert d’un point de la taxe de vente du Québec (TVQ). L’UMQ collaborera étroitement avec le gouvernement pour que le Québec se dote d’un régime fiscal municipal du XXIe siècle, adapté à la transformation de l’économie, aux changements démographiques et aux responsabilités des gouvernements de proximité », a souligné monsieur Alexandre Cusson, président de l’UMQ et maire de Drummondville.

L’UMQ invite par ailleurs le gouvernement du Québec à procéder rapidement dans quelques-uns des dossiers politiques prioritaires pour le milieu municipal, à savoir :

  • Le dépôt d’un projet de loi reportant la tenue des élections municipales le premier dimanche de mai 2022, répondant ainsi à une demande clairement exprimée par les municipalités du Québec;
  • Le transfert, dans les meilleurs délais, des sommes de 20 millions $ sur deux ans, annoncées dans le budget du Québec 2018-2019, pour appuyer les municipalités dans leurs responsabilités relatives à la légalisation du cannabis;
  • La mise en œuvre des recommandations du groupe de travail technique sur la tarification et la facturation des services de la Sûreté du Québec aux municipalités, afin d’assurer un meilleur contrôle et un partage équitable des coûts;
  • La tenue d’une rencontre au sommet avec les principaux partenaires du marché du travail – dont les municipalités – afin d’identifier des pistes d’action concertées pour répondre à la pénurie de main-d’œuvre dans toutes les régions du Québec.